Dj Arafat : la vidéo de Kong enfin disponible sur YouTube [Clip]

5 mois après sa mort, l’équipe de Dj Arafat a publié la vidéo de son morceau Kong, qui avait été retiré de YouTube…

Ce mercredi 5 février, un clip posthume de Dj Arafat intitulé Kong, a été dévoilé sur YouTube. La vidéo arrive après la version audio qui avait été publiée en décembre 2019 avant d’être retirée de YouTube. En effet, la version audio n’était plus disponible en raison d’une réclamation pour atteinte aux droits d’auteurs envoyée par la Recording Industry Association of America (RIAA). Le manager du chanteur avait choisi de publier la chanson, alors que les droits du morceau appartenaient au label Universal Music, où Arafat était signé. Le clip réalisé par Mahine Self, tourné dans plusieurs quartiers d’Abidjan (la capitale ivoirienne), est maintenant en ligne. Les 1ers plans montrent le chanteur sur une moto, une image troublante lorsque l’on sait que l’artiste est décédé d’un accident de la route alors qu’il circulait en 2 roues.

Dj Arafat – Kong :

Dans la nuit du 11 août, sa moto avait percuté la voiture d’une journaliste à Abidjan. Il est décédé des suites de ses blessures, le lendemain à la polyclinique des Deux Plateaux. Une mort soudaine qui avait profondément choqué, tant l’artiste était vénéré. De nombreuses personalités avaient rendu hommage à celui qui était considéré comme une icône du coupé-décalé. Plus de 2 semaines après sa mort, il avait été enterré au cimetière de Williamsville. De nombreux fans du Yôrôbô avaient ouvert le cercueil de la star, pour prendre sa dépouille en photo. Des vidéos qui avaient profondément bouleversé la Toile…

À LIRE AUSSI: Dj Arafat : sa tombe ouverte par des fans…

Une famille qui se déchire…

Depuis sa mort, la famille de Dj Arafat se déchire… En janvier, la mère du chanteur, Tina Glamour (de son vrai nom, Valentine Logbo), qui se bat notamment pour récupérer les droits d’auteur de son fils (et qui aurait privé les enfants de Dj Arafat d’une partie de leur héritage), avait accusé sa propre famille d’être responsable de la mort de l’artiste : “Mon fils a été dérouté spirituellement. Mon fils a été victime de sorcellerie familiale, et ça vient du côté maternel. J’assume ce que je dis parce que ce sont eux qui sont venus s’exhiber dès que mon fils est décédé. Je ne peux pas comprendre que mon fils soit décédé et qu’il y ait des gens que je ne connais même pas, qui viennent patauger dans la maison de mon fils comme des reptiles. Ils font des réunions clandestines sans m’en informer. Et qui est à la tête de ça ? Ma propre mère. J’aime bien ma mère, mais tu ne voles pas ce qui m’appartient. Elle n’a jamais apprécié ma relation avec Houon Pierre, le père de Dj Arafat. Qu’elle reste loin des affaires concernant mon fils”.

arafat et tina glamour
Dj Arafat et sa mère, Tina Glamour

De lourdes accusations auxquelles la grand-mère du Yôrôbô a répondu : “Tu es une grande chanteuse, le moment est venu pour que tu nous offres ta voix et non des injures. Moi, je veux pérenniser la vision de mon petit garçon, créer une fondation pour ses enfants, pas pour moi. Tu sais que j’ai déjà créé 2 ONG… mais tu t’es accaparée de la fondation. OK vas-y. Prends ! Mais apprends à te respecter et apprends à me respecter. Tu ne m’as pas créée. Tu ne m’as pas mise au monde. C’est moi qui t’ai mise au monde. Le pouvoir de mère que tu as eu pour tuer mon garçon, j’ai aussi le même pouvoir, mais je ne vais pas l’utiliser contre toi. Il suffira que je te maudisse comme tu l’as fait pour Arafat et tu périras dans la minute. Je prie pour que Dieu touche ton cœur. Tu as tué mon garçon et tu veux aussi me tuer, mais tu m’auras pas…. le mal que tu as fait à Didier, il faut t’en repentir. Reconnais que tu as contribué à la mort bizarre de ce garçon”.

Une histoire bien compliqué qui n’est pas prête de se terminer…