Sur Twitter, Meek Mill et Nicki Minaj ont réglé leurs comptes ce mercredi soir. Nicki Minaj a notamment accusé son ex de frapper les femmes.

En très mauvais termes depuis leur rupture survenue en janvier 2017, Meek Mill et Nicki Minaj avait déjà fait parler d’eux la semaine dernière après la diffusion d’une vidéo, filmée dans une boutique de luxe de Hollywood. Le rappeur de Philly se serait ainsi approché paisiblement de la rappeuse, qui était accompagnée par son mari Kenneth Petty, afin de régler une fois pour toute leur conflit. Une situation plutôt saine qui se serait envenimée après la réaction du couple, qui en veut visiblement beaucoup à Meek. C’est ainsi que le compagnon de Nicki aurait proposé à Meek Mill de se battre, tandis que les insultes fusaient de la part de la rappeuse. Surpris, l’ex-protégé de Rick Ross aurait alors choisi de quitter les lieux, bien conscients que les différentes équipes de sécurité présentes auraient de toute façon empêché toute bagarre.

À LIRE AUSSI: Meek Mill et Nicki Minaj s’insultent à Hollywood ! [Vidéo]

Et si l’on pouvait penser que Meek et Nicki s’étaient tout dit lors de cette rencontre, les choses ont franchi un nouveau cap ce mercredi soir. Un nouveau conflit lancé par Meek Mill qui, sur Twitter, a liké un memes se moquant du mari de Nicki Minaj. Un geste qui n’a clairement pas plu à la rappeuse new-yorkaise qui, pour lui répondre, a publié sur Instagram une photo de son ex-boyfriend, le visage remplacé par un émoji représentant un clown. Mais quelques minutes, cette bataille a pris un autre tournant quand l’auto-proclamée Queen du rap américain a affirmé que Meek était obsédé par elle et son nouvel époux, avant d’ajouter qu’il frappait les femmes, sans en dire plus…

“T’es un clown, tu fais ça juste pour les likes. Tes doigts à tweeter qui frappent les femmes et qui ont peur des hommes”

Des propos graves que le principal intéressé a fermement nié sur son compte Twitter, tout en évoquant la condamnation récente du frère de Nicki, Jelani Maraj, reconnu coupable il y a peu d’un viol sur une mineure de 11 ans en 2014. Une sombre affaire dans laquelle Nicki a toujours soutenu son frère malgré les témoignages de la victime : “La seule chose que tu trouves à dire pour niquer ma carrière, c’est que je frappe des femmes. Parle plutôt de la condamnation de ton frère pour viol puisque tu étais au courant et que tu as payé son avocat. Ton petit frère aussi a touché cette petite fille ! Tu le sais, et je le sais. Tu veux que je me tape avec ton mec et je le ferais pas. T’es prêt à m’envoyer ton mec parce que t’es en train de perdre et tout le monde dans le milieu sait que tu es une mauvaise personne. Tu savais que ton frère violait cette petite fille, c’est pour ça que j’suis pas resté avec toi !”

Des propos qui vont précéder une réponse tout aussi sévère de Nicki, accusant cette fois précisément Meek de l’avoir frappé devant sa mère ou de d’avoir agresser plusieurs fois sa propre sœur  : “T’as frappé ta propre sœur et tu l’as enregistré. Tu lui as craché dessus et tu l’as enregistré. Tu m’as frappé devant ta mère et tu l’as envoyé à l’hôpital. Sucer la bite de Drake t’as fait te sentir fort à nouveau. Passe à autre chose.”

Des accusations que Meek a fermement nié, affirmant qu’il n’avait jamais été violent avec aucune femme, tout en affirmant qu’il ne répondrait à aucun journaliste au sujet de Nicki. Il a également annoncé que sa nouvelle compagne, Milan Harris, venait d’apprendre qu’elle était enceinte de lui.

“Pour mettre les choses au clair : je ne frappe pas les femmes et je ne laisserai passer aucune question en interview à son sujet quand je ferais la promo de mon album.”

“Ma meuf est à mes côtés, enceinte et me voit tweeter au sujet de mon ex. C’est des conneries. Je me casse.”