Soolking démarre très fort l’année 2020. L’artiste du label Affranchis Music vient de révéler sa collaboration avec Dadju intitulée Melegim

Propulsé sur le devant de la scène en 2018 grâce aux succès de ses singles Guérilla ou Dalida, et d’un 1er album, Fruit du démon, Soolking est définitivement devenu une véritable star en France, lui qui a rejoint l’hexagone en 2014, après un 1er aller-retour 6 ans plus tôt, en provenance de son Algérie natal. Fort de son nouveau statut, il s’est montré relativement actif en 2019, dévoilant plusieurs clips, entre titres inédits et collaborations comme avec Dhurata Dora sur le hit international Zemër, tout en travaillant sur un nouveau projet. Un 2nd album qui devrait arriver dans les prochaines semaines et dont Soolking a annoncé la sortie du 1er extrait il y a une semaine tout juste. Un single sur lequel il a convié l’une des autres têtes d’affiches de la scène pop urbaine française, en la personne de Dadju.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

???? nouveau clip #meleğim feat @dadju sera disponible le vendredi 7 février sur YouTube et toutes les plateformes de streaming ???????? ????

Une publication partagée par soolkingofficiel (@soolkingofficiel) le

Une histoire d’ange…

Pour Melegim, qui signifie “mon ange” en langue turque, les 2 artistes nous offrent un titre romantique et entraînant où ils évoquent le love qu’ils ont pour leur compagne. Une véritable déclaration d’amour qui sera accompagnée dès ce vendredi après-midi par un clip et qui pourrait se révéler être un très gros succès, lançant de la meilleure des manières la promotion d’un nouvel opus très attendu en France, mais aussi en Algérie où il est une véritable star. Il faut dire qu’il a été l’un des portes-voix de la révolte populaire qui a agité le pays ces derniers mois, notamment grâce à son titre Liberté utilisé comme un hymne parmi les manifestants. Bref, Soolking est bel et bien de retour et il risque d’affoler rapidement les compteurs, à commencer par ce nouveau single…

Soolking feat. Dadju – Melegim :