Bigflo et Oli se séparent le temps d’un instant pour un, ou plutôt 2 freestyles sur l’instru du dernier morceau de Drake, War

Les frangins toulousains ont surpris leur public ! Fans du rappeur Drake, les 2 artistes se sont livrés à l’exercice du freestyle, chacun de leur côté, sur un morceau intitulé Disclosure. Un freestyle sur l’instru de War, délivré par Drake en décembre. Chacun de leur côté donc, Bigflo et Oli se livrent dans une vidéo réalisée dans le Muséum de Toulouse et dans le jardin botanique Henri-Gaussen de l’université Toulouse III. Entre hommages à Akhenaton et à Shurik’N d’IAM, et messages d’amour entre les 2 frères, les 2 freestyles se répondent…

Bigflo – Disclosure (freestyle) :

Oli – Disclosure (freestyle) :

Bientôt la pause ?

Après plusieurs années passées dans la sphère médiatique, et alors qu’ils terminent les dernières dates de leur dernière tournée, les 2 frères avaient évoqué leur besoin de faire une pause. Le moyen de ralentir le rythme et de s’éloigner de la scène pendant quelques temps : “On ne sait pas du tout combien de temps va durer cette pause, on a besoin de se retrouver et de se reposer, pour la 1ère fois on va se laisser porter par ce qu’on va vivre et voir où vont nous amener les recherches qu’on va faire dans la musique, dans ce qu’on va écrire, sans pression, sans deadline et ça, ça va être agréable dans le processus artistique. Et ça va être une 1ère de travailler sans pression, là on va enfin pouvoir faire arrêt sur image […] Ce n’est ni notre entourage, ni notre maison de disques ni notre tourneur qui nous la mettent. Le problème, c’est cette espèce de rythme, grisant et motivant mais épuisant, qu’on a établi entre nous, les artistes et la nouvelle scène. Les albums sont passés d’un tous les 3 ans à un tous les ans. Ça nous a permis d’atteindre des niveaux qu’on n’aurait jamais pensé atteindre […] Même couper 3 jours le téléphone, c’est difficile. La pression d’Internet et des réseaux est devenue si forte, avec de plus en plus de gens et plus de vues. Pendant ce temps, il y a toujours 40 personnes qui attendent notre feu vert par mail ou par téléphone…”.

À LIRE AUSSI: Bigflo et Oli, Lomepal au bord du burn-out : leur besoin de faire une pause

Avant leur pause à durée indéterminé, ils seront présents au Zénith de Toulouse, ce 12 février…