Quelques heures après la diffusion de l’agression de Bassem Braiki par Sadek et certains de ses proches, une enquête pour ‘violences volontaires aggravées’ a été ouverte.

Cette nuit, les réseaux sociaux se sont largement agités après la diffusion de plusieurs vidéos montrant Sadek, accompagné par quelques individus, agressant violemment le célèbre snapchatteur, et très controversé, lyonnais Bassem Braiki. Une bagarre qui fait suite à plusieurs échanges entre les 2 hommes par réseaux sociaux interposés, après l’annulation ce week-end d’un showcase du rappeur censé se produire dans la région lyonnaise. Une action violente que Sadek a ensuite affirmé assumer, tout en exprimant des regrets, dans plusieurs vidéos, face à l’ampleur que cette embrouille avait prise.

De poursuites judiciaires…

Filmé à plusieurs reprises et à visage découvert, le rappeur originaire de Neuilly-Plaisance (93) pourrait bien faire l’objet de poursuites judiciaires. D’après le site Lyon Mag, repris par Le Parisien, le parquet de Lyon se serait saisi de l’affaire et aurait ouvert une enquête en flagrance pour ‘violences aggravées avec armes et en réunion’. Une enquête confiée à la sûreté départementale du Rhône. Toujours d’après le site d’information lyonnais, les jours de Bassem ne seraient pas en danger, mais ce dernier se trouverait toujours à l’hôpital et se serait même déjà entretenu avec les enquêteurs.

À LIRE AUSSI: Sadek revendique et assume l’agression de Bassem [Vidéos]

Le sort de Sadek dépendra désormais de l’état de Bassem à sa sortie de l’hôpital, que ce dernier ait porté plainte ou pas. Selon le site Views, si la victime subit une interruption de travail totale (ITT) de moins de 8 jours, le rappeur encourrait jusqu’à 3 ans de prison, une peine à laquelle il faudrait rajouter 2 ans si l’ITT dure plus de 8 jours. Cette peine pourrait également s’alourdir si des circonstances aggravantes sont retenues, comme la violence en réunion ou l’utilisation d’armes. Il est néanmoins rare que des peines de prison ferme soit prononcées dans ce genre d’affaire, surtout si le casier judiciaire de l’accusé est vide. En revanche, il est fort probable que Sadek soit prochainement placé en garde à vue…