Quelques jours après qu’il s’en soit pris à la célèbre journaliste Gayle King, qui avait évoqué l’affaire de viol dans laquelle Kobe Bryant fut impliqué en 2003, Snoop Dogg s’est excusé sur Instagram.

Idole de Los Angeles et de millions de fans de basket à travers le monde, Kobe Bryant est évidemment un sujet sensible aux Etats-Unis. Décédé le 26 janvier alors qu’il se trouvait en hélicoptère avec sa fille Gianna et 7 autres personnes, la légende des Lakers a été inhumé ce mercredi dans la plus stricte intimité. Si beaucoup lui ont rendu hommage, certains commentateurs ont largement été critiqué pour avoir évoqué l’affaire de viol dans laquelle le Black Mamba fut impliqué en 2003 avant que l’affaire ne soit classée par la justice américaine suite à un accord à l’amiable. C’est notamment le cas de la célèbre journaliste de CBS Gayle King, qui dans la foulée de sa prise de paroles, a reçu de nombreuses menaces, y compris de mort. Fan absolu des Lakers et de Kobe, Snoop avait d’ailleurs lui aussi tenu à répondre publiquement aux propos de King, 70 ans, renforçant encore un peu plus la tension déjà très élevée autour d’elle.

À LIRE AUSSI: Kobe Bryant : une journaliste menacée de mort, Snoop Dogg réagit [Vidéo]

Le DoggFather s’excuse…

Alors que plusieurs personnalités telles que la célèbre animatrice Oprah Winfrey se sont exprimées afin de défendre Gayle King, Snoop s’est lui excusé, affirmant qu’il avait réagi sous le coup de l’émotion. Une manière honorable de reconnaître ses torts et de présenter ses excuses de la part du DoggFather : “Quand t’as tort, tu dois régler le problème. Maintenant que j’ai dis ça, Gayle King, je t’ai humilié et attaqué de manière désobligeante sous le coup de l’émotion. J’étais en colère suite à des questions que tu as posée et j’étais hors de moi. J’aurais du mieux gérer ça. J’ai été mieux élevé que ça donc j’aimerais publiquement m’excuser pour le langage que j’ai utilisé, pour t’avoir insultée, et juste pour avoir été irrespectueux. De nombreuses personnes m’admirent, m’aiment et m’apprécient. Je veux donc leur faire savoir que quand tu merdes, c’est OK de réparer ton erreur. C’est OK d’assumer et dire que tu es en tort. En espérant qu’un jour nous puissions parler en privé”.