Étienne Blanc, candidat Les Républicains aux élections municipales à Lyon, souhaite équiper la police de lanceurs électroniques de lassos.

Décidément, les hommes politiques nous surprendront toujours. Alors qu’on évoquait hier les révélations d’un ami très proche du Premier Ministre Edouard Philippe, qui affirmait que ce dernier était un grand fan du 113 dans sa jeunesse, et en particulier du classique Tonton du Bled, une proposition d’un candidat à la Mairie de Lyon risque de faire parler.

À LIRE AUSSI: Le 1er Ministre Edouard Philippe, fan inconditionnel… de 113 !

Étienne Blanc, candidat Les Républicains à la Mairie de Lyon qui affirme vouloir faire de la capitale des Gaules “la ville la plus sûre de France”, a ainsi inséré dans son programme son souhait d’équiper la police de sa ville de lassos high-tech, des lanceurs électroniques de sangles en kevlar. Un outil crée aux Etats-Unis et qui permettrait d’interpeller une personne sans la blesser, en tirant une sangle qui viendra “saucissonner” un individu en quelques secondes. Selon Médiacités, le BolaWrap est ainsi testé depuis plusieurs mois par certaines unités aux Etats-Unis, notamment par la police de Los Angeles depuis janvier 2020.

L’outil permettrait, selon le candidat, de renforcer l’attirail des forces de l’ordre en cas de débordement et pourrait même devenir un substitut au LBD, largement décrié après plusieurs graves blessures provoquées notamment lors des manifestions de Gilets Jaunes. Estimé à 1 300 dollars, ce lasso high-tech ne fait néanmoins pas l’unanimité, notamment auprès des syndicats de la police municipale de la ville. Son coût très élevé pourrait également être un frein important à la mise en place de ce nouvel outil. Autant dire que le projet n’est pas prêt de se concrétiser même si Etienne Blanc parvient à être élu…