La presse espagnole a révélée ce lundi une drôle d’affaire dans laquelle les dirigeants actuels du FC Barcelone auraient engagé une société de communication afin de critiquer leurs propres joueurs, ainsi que les prochains candidats à la présidence du club, sur les réseaux sociaux.

Si les réseaux sociaux peuvent parfois se montrer très violent quand il s’agit de sport, et de football en particulier, le FC Barcelone s’est visiblement distingué en allant beaucoup plus loin. La Cadena Ser affirme ainsi ce lundi que les dirigeants du club catalan auraient versé plus d’un million d’euros à une société de communication dénommée l3 Ventures dans le but… de critiquer ses propres joueurs sur les réseaux. Aussi folle que cette information puisse paraître, le média espagnol assure que la société avait pour mission de créer des faux comptes critiquant notamment Lionel Messi, accusé de ne pas prolonger assez rapidement son contrat, ou Gérard Piqué, qui perturberait le fonctionnement du club. Si Carles Puyol, Pep Guardiola ou Xavi en auraient également pris pour leur grade, ces comptes critiquaient aussi les potentiels candidats à l’élection d’un nouveau président au Barça, prévue l’an prochain.

Dans la foulée, le club a tenu à réagir, reconnaissant l’existence de comptes anonymes glorifiant l’équipe et ses dirigeants, mais a nié fermement les accusations de la Cadena Ser : Le FC Barcelone nie catégoriquement toute relation avec les comptes de réseaux sociaux ayant diffusé des messages négatifs ou désobligeants vis-à-vis de toute personne, entité ou organisation qui a ou a eu une relation avec le club. I3 Ventures, le fournisseur du club n’a aucun lien avec ces comptes et, si la moindre relation est démontrée, le club mettrait alors immédiatement fin à sa relation contractuelle et prendrait les mesures juridiques appropriées pour défendre ses intérêts légitimes. Le club exige la rectification immédiate des informations diffusées et se réserve le droit d’engager des poursuites judiciaires appropriées contre ceux qui associeront le club à ce type de pratiques”. Autant dire que si l’information est confirmée, les dirigeants du Barça pourront sans doute dire adieu à leurs objectifs de réélection…