Mort depuis ce mercredi 19 février, la famille de Pop Smoke enquête et tente de traquer les hommes qui ont tué le jeune artiste…

Le 19 février, Pop Smoke est mort à l’âge de 20 ans, après avoir été abattu lors de ce qui s’apparente à un cambriolage à son domicile en Californie. Selon les 1ères informations, 2 personnes sont entrées dans la maison avant 5 heures du matin. Armés, les voleurs ont ouvert le feu avant de quitter les lieux, laissant l’artiste mourir au sol. Pris en charge, il a été déclaré mort par les médecins peu après son arrivée à l’hôpital Cedars-Sinai Medical Center. Une 2nde vague d’informations est par ailleurs venu alimenter une rumeur comme quoi il s’agirait purement et simplement d’un assassinat !

À LIRE AUSSI: Pop Smoke : le rappeur new-yorkais assassiné à son domicile [Vidéo]

Une mort soudaine qui a laissé plusieurs de ses amis de l’industrie musicale dans une énorme peine. Travis Scott, 50 Cent, Quavo… beaucoup ont adressé un message d’adieu au jeune rappeur qui venait d’arriver sur la scène US, et dont la carrière semblait bien lancée. Si la presse américaine avait relevé un cambriolage qui a mal tourné, TMZ affirme le contraire. Les caméras de surveillance du domicile de Pop Smoke ont filmé 4 hommes masqués qui sont parvenus à s’introduire dans la villa où une fête venait de se terminer, attendant que le rappeur se retrouve seul. C’est alors que plusieurs coups de feu ont été tirés et que les suspects ont pris la fuite sans rien emporter. Un élément capital qui permet de déterminer que les 4 hommes étaient bien présents pour tuer le rappeur et non, pour le cambrioler… Quelques heures avant le meurtre, Pop Smoke avait partagé plusieurs publications sur les réseaux sociaux où apparaissait son adresse, révélant son lieu de résidence à ceux qui l’ont assassiné.

pop-smoke-mort

La famille enquête

Une piste privilégiée par la famille du rappeur qui serait en “mode total investigation pour essayer de découvrir qui aurait pu tuer le rappeur prometteur. Des proches de l’artiste expliquent avoir personnellement interrogé des amis et des témoins qui se trouvaient dans le manoir de Pop Smoke, et ont demandé à voir toutes les images de sécurité disponibles. La famille serait d’autant plus perplexe que selon eux, le rappeur n’avait pas d’ennemis à Los Angeles. Pop Smoke était présent à Los Angeles pour promouvoir sa nouvelle mix-tape Meet the Woo 2 – sortie quelques jours avant sa mort – et se détendre avant sa tournée prévue en mars. Lors d’une conférence de presse, le capitaine du Los Angeles Police Department, a déclaré que les autorités recherchaient entre 2 et 6 suspects. Pour le moment, aucun individu n’a été arrêté…