A l’issue de la défaite de son club sur sa pelouse face à son rival du Galatasaray, le président du Fenerbahce a été filmé en train de se battre contre ses propres supporters.

Si le football peut parfois rendre fou, cette phrase prend définitivement tout son sens en Turquie. Ainsi, le derby d’Istanbul, qui opposait ce dimanche le Fenerbahce au Galatasaray, a une nouvelle fois démontré à quel point ce sport pouvait transformer les gens. Tandis que le Fener, qui évoluait sur sa pelouse, s’est incliné 3 buts à 1 face à son rival de toujours et pointe désormais à la 6ème place du championnat turc, les supporters se sont tournés vers leur président, Ali Koç.

Après avoir été largement insulté, ce dernier, homme d’affaires de 52 ans diplômé d’Harvard, n’a pas hésité à descendre au contact des plus virulents d’entre eux, enjambant même une barrière… avant de sauter dans le tas devant le tunnel menant du terrain aux vestiaires. Une incroyable scène évidemment capturée par plusieurs personnes présentes non loin des lieux de l’altercation. Fort heureusement, la sécurité a rapidement mis un terme aux débats en isolant le président.

Une embrouille qui arrive après un match qui s’est une nouvelle fois révélé très tendu. Sur le terrain, Younes Belhanda a notamment été exclu après avoir déclenché une bagarre. Au total, ce sont près de 13 cartons jaunes et 3 cartons rouges qui ont été sortis par l’arbitre de la rencontre. Un match également marqué par plusieurs incidents impliquant des supporters du Fener et des joueurs de Galatasaray, ces derniers étant visés par de nombreux projectiles.