Manager historique d’Eminem et président de Def Jam depuis janvier 2018, Paul Rosenberg a annoncé ce week-end son départ du prestigieux label.

Def Jam continue son grand chambardement. Tandis qu’en France, le label, qui était jusqu’à maintenant uniquement consacré au rap, a été renommé Island Def Jam et a affirmé son souhait de s’ouvrir à de nouveaux styles musicaux, la structure américaine, qui appartient au groupe Universal Music, a elle vu son président officialiser son départ ce week-end. Une petite surprise alors que Rosenberg, connu pour être le manager historique d’Eminem avec qui il a lancé le label Shady Records en 1999, semblait faire jusqu’ici du bon travail au sein de la prestigieuse structure fondée en 1983 par Rick Rubin et Russell Simmons.

Des adieux officialisés sur Instagram

Sous la coupe du natif de Détroit (comme le Slim Shady), Def Jam a ainsi pu connaître à 5 reprises les sommets des charts, des albums Ye et Jesus is A King de Kanye West en passant par le tout récent Changes de Justin Bieber. Sans attendre de communiqué officiel d’Universal, c’est Paul Rosenberg lui-même qui a confirmé son départ à travers un long message publié sur Instagram. Il justifie notamment son choix par le besoin de se consacrer plus spécifiquement à son travail pour Eminem mais aussi avec Goliath Artists, sa société de management d’artistes. Il conservera néanmoins un rôle de conseiller au sein d’Universal, expliquant qu’il conserverait malgré tout un pouvoir afin de repérer puis de faire signer des jeunes artistes. Rosenberg parti, c’est un cadre d’Universal qui devrait prendre la relève quelques temps, en attendant qu’un nouveau président soit nommé.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Thank you for the opportunity to live out a dream. @defjam #Undisputed

Une publication partagée par Paul Rosenberg (@rosenberg) le

“Lucian (Grainge, boss d’Universal Music, Ndlr) m’a offert une opportunité de rêve de travailler au cœur de Def Jam. L’expérience que j’ai eu à la tête d’une des maisons de disques les plus mémorables de son époque, était incroyable. Je serais toujours reconnaissant. J’ai appris énormément mais l’une des choses les plus importantes, c’est que j’ai appris à être multi-taches et sans limite. Ma nouvelle relation avec UMG me donne l’opportunité de continuer à signer des talents d’une manière plus concentré et défini tout en me permettant d’être concentré sur mes tâches de manager et d’entrepreneur”