Dans une interview qu’il a accordé à GQ, Booba s’en est pris à Kanye West, Jay-Z et Drake tout en soulignant les talents d’écriture de Nekfeu, Vald… et Damso.

Relativement peu présent dans les médias mainstream, Booba s’autorise parfois quelques exceptions, à l’image d’une interview vidéo qu’il avait accordé à Brut il y a quelques mois. Cette fois, le Duc a accepté de répondre aux questions du magazine GQ dont il fait la couverture ce mois-ci, évoquant notamment son combat dans l’Octogone annulé après le refus de Kaaris et affirmant qu’il lui avait “niqué son délire”, soulignant un gain potentiel estimé à 1,5 millions d’euros. Après être revenu sur son parcours et son arrivée dans la musique, Kopp s’est également livré sans détour sur le rap game actuel, qu’il soit américain ou français, se montrant très cash.

À LIRE AUSSI: Booba de retour sur Instagram… via un compte géré par son management

Ainsi, alors qu’il est interrogé sur Kanye West, Booba va démonter le rappeur de Chicago, évoquant sa détestation de ce dernier mais aussi l’aspect “fake” de son couple : “Kanye, je déteste, humainement, musicalement, c’est tout ce que je ne supporte pas, ça fait dix ans qu’il a craqué. C’est un démon ce mec, c’est le règne du mensonge, de l’hypocrisie, du fake, c’est horrible (…) Et puis personne n’écoute sa musique ! Les gens écoutent une fois par curiosité, mais après ils arrêtent. Je l’ai vu en concert, le mec ne sait ni chanter ni rapper, il n’a pas de souffle, pas de coffre, c’est le néant”. Des propos contestables mais qui ont le mérite d’être très clairs, tout comme ceux qu’il tient un peu plus tard sur Jay-Z et son dernier album 4:44 : “Le mec a tout l’argent qu’il veut pour faire un pur truc, avec les meilleurs producteurs prêts à lui faire des sons du futur, et il sort cet album insupportable ! Même pas foutu de trouver une seule instru qui tue, avec tout le budget qu’il a. Comment c’est possible ?”. Enfin, quand vient le moment d’évoquer Drake, s’il avoue ne pas être un grand fan de sa musique, il reconnait néanmoins l’incroyable talent du canadien pour créer des hits, une qualité qui lui permet d’être au sommet des charts depuis de nombreuses années.

Quand Booba loue le talent de Damso

Booba est tout aussi sévère quand il s’agit d’aborder le cas du rap français, pointant notamment le manque de plumes à l’heure actuelle et citant, à titre de comparaison, Mc Solaar et Oxmo Puccino. Il extrait néanmoins Vald et Nekfeu de cette généralité, tout comme un nom auquel on ne s’attendait pas vraiment… Damso. Il faut dire que depuis le départ de ce dernier du label 92i, le Duc ne s’était pas vraiment flatteur concernant le belge, l’interpellant et l’insultant à plusieurs reprises sur les réseaux sociaux. Bref, loin des beefs, Booba sait reconnaître le talent là où il est, tout en ne renonçant pas à ce qu’il pense, bien que son opinion ne soit pas forcément partagée par tous…