Deontay Wilder tente de justifier sa défaite contre Tyson Fury

Vaincu par Tyson Fury ce samedi soir à Las Vegas, Deontay Wilder a tenté de justifier sa défaite avec une raison plutôt très particulière.

Jusqu’ici invaincu dans sa carrière professionnelle puisqu’il affichait un bilan de 42 victoires et 1 match nul, Deontay Wilder s’avançait confiant ce samedi soir pour la défense de son titre WBC de champion du monde poids-lourds. Face à un Tyson Fury lui aussi invaincu que Wilder avait déjà affronté en décembre 2018 dans un combat qui s’était soldé par un résultat nul, l’américain était même donné favori par les bookmakers. Néanmoins, face à la puissance et la technique du Gipsy King, le Bronze Bomber ne sera jamais parvenu à imposer son rythme. Tandis qu’il va être touché dès le 2ème round et malmené tout au long de l’affrontement, le camp de Wilder va finalement abandonner durant le 7ème round. Muet après le combat alors qu’il avait été transporté à l’hôpital, Wilder s’est exprimé et a tenté d’expliquer sa défaite. Selon lui, celle-ci serait tout simplement due… au costume qu’il portait lors de son entrée.

À LIRE AUSSI: Boxe : Tyson Fury bat Deontay Wilder et prend la ceinture WBC des lourds

Son costume d’entrée, responsable de sa défaite ?

Lors d’un entretien à Associated Press au cours duquel il a affirmé qu’il allait activer la clause présente dans son contrat pour un nouveau combat contre Fury, Wilder a ainsi affirmé que la tenue qu’il portait durant son arrivée sur le ring pesait plus de 18 kilos, un poids qu’il dit ne pas avoir supporté : “Le fait est que mon uniforme était beaucoup trop lourd pour moi. Je n’avais pas de jambes dès le début du combat. A la troisième reprise elles ne m’ont plus porté et se sont écroulées. Mais je suis un guerrier et les gens le savent (…) Beaucoup de gens m’ont dit: ‘Quelque chose n’allait pas chez toi’. En effet, mais lorsque vous êtes sur le ring, vous devez bluffer sur beaucoup de choses”. Forcément, cette justification a provoqué de nombreuses réactions, bien souvent très amusées, à l’image de l’entraîneur de Tyson Fury.

Toujours dans cet entretien, Wilder a également affirmé que Mark Breland, qui a jeté l’éponge pour lui, ne serait plus présent dans son coin les soirs de combat. Après avoir observé une période de repos histoire de panser ses plaies, Wilder sera de retour à l’entraînement en vue d’un nouvel affrontement contre Fury…