INTRO
Ouais (ouais), M.I.L.S (M.I.L.S), tres
Hey, hey, hey…

Et ma prof de maths croyait qu’j’étais bête, hein ? (Et ma prof’ de maths croyait qu’j’étais bête, hein ?)
J’aimerais bien connaître son salaire actuel (hein, hein…), binks
Hey, hey…

COUPLET 1
Et ma prof de maths croyait qu’j’étais bête
J’aimerais bien connaître son salaire actuel
Doucement, doucement l’ancien, j’fais pas la fête
J’t’envoie une équipe, je n’fais plus de duels
Demande à Gaël, méchant, méchant, j’en ai pas l’air
20 ans plus tard, j’suis un poids lourd
Ils savent comment c’était la galère
Aujourd’hui, rien que l’on savoure
Aujourd’hui, rien que l’on savoure (bâtard)
Est-ce que tu l’savais ? On connaît ton CV, nous fait pas l’bosseur
On arrive bessif, massif (massif), ça peut finir aux assisses, cousin (ah ouais)
Tout à commencer facile tout ça, mon pote, on est des artistes ou pas ? (oh)
Putain, comment c’est facile tout ça, mon pote, on est des artistes ou pas ?
Des sous t’en avais pas trop hein, t’en as touché, tu nous fais le Pablito du coin (aaaah)
Faudra pas d’mander pardon hein, quand la Kaladrog’ va refaire toute la déco, hein
Tu connais, c’est NI (NI), j‘fais que d’les baisers (ouais)
J’sais toujours pas bander mou, vient dans ma demeure (demeure), le mur est rempli d’or (ah)
J’suis, matrixé par les loups, j’veux, une retraite à Marbella
J’ai, marqué mon temps comme Pelé, j’ai, encore du boulot sur la planche, que d’la farine comma la boulangère
J’me suis levé tôt comme elle, juste avant la perquis’, j’ai rendez-vous dans l’5
Rien qu’ça parle en llion-mi, rien qu’ça parle en llion-mi
Bientôt, je rentre à la son-mai, le sac va déborder de billets d’50
Ils s’la prennent comme Helsinki (tiens), j’les attends à midi tapante (retiens)
C’est nous les bad boys, c’est nous les mauvais, bienvenue là où le sable est mouvant
Ton équipe est morte dans le movie, movie, movie, movie…

OUTRO
C’est nwar, nwar, de l’autre côté, il paraît qu’les tasses-pé veulent me dérober mon argent, mon or (heu), mon buzz (heu)… (tasses-pé…)
C’est nwar, nwar, de l’autre côté, il paraît qu’les tasses-pé veulent me dérober
Il paraît qu’les tasses-pé veulent me dérober mon argent, mon or (heu), mon buzz (heu)…
C’est nwar, nwar, de l’autre côté, c’est nwar, nwar, de l’autre côté…
Il paraît qu’les tasses-pé veulent me dérober mon argent, mon or (heu), mon buzz (heu)…
C’est nwar, nwar, de l’autre côté, c’est nwar, nwar, de l’autre côté…
Les tasses-pé veulent me dérober…

 

Ninho – M.I.L.S. 3 :