Entre polémiques, crise interne et manifestations devant la salle Pleyel, à Paris, la 45ème cérémonie des Césars s’est déroulée comme prévu ce vendredi 28 février. Le film Les misérables, et son réalisateur Ladj Ly, ont remporté un véritable triomphe, malgré une fin de soirée confuse…

Malgré le climat orageux, entre les polémiques, tensions et rassemblement de féministes qui ont accompagné l’organisation et la tenue de la 45ème cérémonie des Césars, Florence Foresti, rejoint un temps par Alban Ivanov, a courageusement tenu son rôle de maîtresse de maison à la perfection, et a même réussi à détendre l’atmosphère. Dans ce contexte, les statuettes ont été distribuées aux heureux gagnants qui auront marqué l’année 2019…

À LIRE AUSSI: Césars 2020 : Roman Polanski absent de la cérémonie !

Le triomphe des Misérables

Et alors que l’ensemble de l’œuvre du cinéma français en 2019 était célébrée, on retiendra le triomphe du film de Ladj Ly , Les Misérables, grand vainqueur de la soirée en remportant 4 Césars dont celui du Meilleur film, du Prix du public, du Meilleur espoir masculin pour Alexis Manenti et du Meilleur montage. “Le seul ennemi, ce n’est pas l’autre, c’est la misère… Sur scène pour recevoir le César du Meilleur film, Ladj Ly a livré un discours parfait tourné vers le cinéma certes, mais également social et engagé, sans oublier de mentionner ceux qui l’ont accompagné tout au long de son parcours entamé avec l’équipe du collectif Kourtrajmé.

Et malgré toutes les controverses autour du réalisateur du film J’accuse, Roman Polanski (86 ans), ce dernier (qui n’était pas présent ce soir) a été récompensé en recevant le César du Meilleur réalisateur. Une distinction (parmi 12 nominations) qui a créé un malaise dans la salle, mais qui a surtout provoqué la sortie de la salle d’Adèle Haenel (en criant “La honte !”), suivie d’autres personnalités, toutes choquées par ce choix. Plus tard, on apprendra qu’après avoir animé la cérémonie, Florence Foresti a refusé de remonter sur scène pour la photo finale. En story Instagram, elle s’est même dit “écœurée” par ce chois de remettre un prix à Roman Polanski.

florence foresti césars

Notons que la statuette du Meilleur acteur a été remise à Roschdy Zem (54 ans) pour son rôle dans le film Roubaix, une lumière, quand celle de la Meilleure actrice est revenue à Anaïs Demoustier pour sa performance dans le film, Alice et le maire. La comédie sentimentale, La belle époque, a elle récolté 3 Césars.

Le palmarès complet des Césars 2020 :

  • Meilleur film : Les Misérables, de Ladj Ly.
  • Meilleur réalisateur : Roman Polanski (J’accuse).
  • Meilleure actrice : Anaïs Demoustier (Alice et le maire).
  • Meilleur acteur : Roschdy Zem (Roubaix, une lumière).
  • Meilleur second rôle féminin : Fanny Ardant (La belle époque).
  • Meilleur second rôle masculin : Swann Arlaud (Grâce à Dieu).
  • Meilleur espoir féminin : Lyna Khoudri (Papicha).
  • Meilleur espoir masculin : Alexis Manenti (Les Misérables).
  • Prix du public : Les Misérables, de Ladj Ly.
  • Meilleur premier film : Papicha, de Mounia Meddour.
  • Meilleur film étranger : Parasite, de Bong-Joon-ho
  • Meilleure photo : Portrait de la jeune fille en feu, Céline Sciamma
  • Meilleur décor : La belle époque, Stéphane Rozenbaum
  • Meilleur costume : J’accuse, Pascaline Chavanne
  • Meilleur montage : Les Misérables, Flora Volpeliere
  • Meilleure adaptation : J’accuse, de Roman Polanski
  • Meilleur scénario original : La belle époque, Nicolas Bedos.
  • Meilleur court-métrage : Pile Poil, de Lauriane Escaffre et Yvonnick Muller.
  • Meilleur documentaire : M, de Yolande Zauberman
  • Meilleur court-métrage d’animation : La nuit des sacs plastiques, d’Amaury Ovise et Gabriel Harel