Alors que l’épidémie du Coronavirus s’étend dans le monde, la France ne fait pas exception. Depuis une dizaine de jours, les cas se multiplient dans l’hexagone, et pour des raisons de santé public, des spectacles doivent être annulés…

A partir du 6 mars à Rouen, Gims devait entamer son Décennie Tour, et ainsi célébrer 10 ans de carrière et inviter sur scène certaines de ses rencontres musicales les plus marquantes, dont Vitaa et Slimane, Soprano, Alonzo, Kendji Girac, mais aussi Orelsan, SCH, Vegedream ou Soolking. Mais comme pour d’autres artistes, devant les préconisations du gouvernement face à l’épidémie de Covid-19, le leader de la Sexion d’Assaut va devoir annuler et reporter certaines dates. En effet, dans le cadre des mesures prises pour lutter contre la propagation du virus, “tous les rassemblements de plus de 5 000 personnes en milieu confiné” doivent être annulés en France. C’est ce qu’a indiqué le ministre de la Santé Olivier Véran, ce samedi 29 février. Ce week-end, et alors que la France est actuellement au stade 2 de son plan de prévention contre le coronavirus et veut éviter de basculer au stade 3 (qui déclenche une l’interdiction d’évènements au dessus de 1 000 personnes), d’autres manifestations ont dû être annulées ou interrompues : le semi-marathon de Paris, la fermeture avancée du Salon de l’agriculture, certaines rencontres de basketball…

Des concerts reportés…

Dans le cadre de cette directive, la production de la tournée de Gims, qui a récemment sorti l’inédit 10/10 avec Dadju et Alonzo, extrait de la nouvelle réédition de Ceinture Noire, a déjà annoncé l’annulation et le report de 2 dates de la tournée : le 7 mars au Zénith de Nantes qui affichait complet (8 000 personnes) et le 8 mars au Zénith d’Orléans… Attention, il s’agit de show où la jauge des 5 000 spectateurs a été dépassées. A Nantes par exemple, avec moins de 5 000 spectateurs, le spectacle des Bodin’s au Zénith a été maintenu ce dimanche soir. Les concerts de James Blunt, Boulevard des Airs et Orange Blossom devraient aussi être maintenus pour la même raison.

A Paris, l’évènement autour de la danse hip-hop, le Juste Debout, qui devait se tenir ce dimanche à l’AccorHotels Arena, a lui été annulé. Les prochains concerts de Matt Pokora ou Romeo Elvis sont eux aussi menacés.

Matt Pokora s’étonne…

Furieux de voir certains de ses concerts potentiellement annulés, M. Pokora – qui devait reprendre son Pyramide Tour le 6 mars à Amneville – s’est emporté sur ses réseaux sociaux et a dû s’en expliquer. Alors que 130 cas de contamination au coronavirus et 2 décès ont été enregistrés sur le territoire français, et devant la décision des pouvoirs français de prendre des mesures pour ralentir la propagation du virus, Pokora a réagi à ce qui lui semble être une “surprenante décision”. Il s’inquiète de ce choix politique qui pourrait mettre en péril sa tournée Pyramide Tour, tout en précisant qu’il va tenir son public informé de l’évolution de la situation avec un émoji dubitatif : “On en saura plus en début de semaine, je vous tiens au courant concernant la tournée censée reprendre le week-end prochain…

Il a également partagé sur Instagram un message où il se montre plus agacé, se demandant si “on nous cache quelque chose ou quoi ?”. Il explique : “C’est un peu bizarre ce procédé de dédramatiser un virus depuis dix jours sur les chaînes d’info, les politiques, les médecins, en disant que la grippe chaque année tue beaucoup plus de personne dans le monde ou que H1N1, ebola etc… étaient bien plus dangereux… mais de prendre des mesures sans précédent. Jamais on a annulé des concerts, des marathons etc… pour H1N1, ebola et autres… on parle de 73 personnes contaminées sur 66 millions de Français… On nous cache quelque chose ou quoi ?”

pokora reaction coronavirus

Un message que le chanteur a rapidement supprimé, après de nombreuses critiques d’internautes lui ayant fait remarquer en commentaires qu’Ebola n’avait jamais fait de victime en France. Ce à quoi Matt Pokora a tout de même tenu à s’expliquer : “Oui ebola n’était pas arrivé en France, my bad, mais je faisais référence aux derniers virus de grande ampleur connus d’où le “etc” Bref tout ça pour dire que je me pose pas mal de questions”. D’autres encore ont tenu à signaler que son attitude était trop “alarmiste”, “complotiste”, et même “irresponsable”, alors que des fans se mobilisaient autour du hashtag #onssauvelepyramidetour su Twitter, espérant que la tournée soit maintenue.

pokora ebola