Sur Twitter, Saïd Taghmaoui a pris part à la polémique concernant Vincent Cassel. L’acteur franco-marocain a notamment affirmé que son ancien partenaire était “hypocrite”…

Félicitant sur Instagram Ladj Ly, et au passage le collectif Kourtrajmé, pour le succès du film Les Misérables aux Césars, Vincent Cassel s’est offert une belle polémique en ajoutant à sa publication le hashtag #Négrophile4Life. Très critiqué par certains lui reprochant son fétichisme (voire une touche de racisme), il a également été ciblé pour avoir fait mine de ne pas avoir compris le discours d’Aïssa Maiga sur le manque de diversité dans le milieu du cinéma. Elle avait ainsi notamment affirmé ironiquement, sur la scène de la Salle Pleyel, qu’il avait incarné le rôle du “renoi” du cinéma français pendant de très nombreuses années après La Haine

À LIRE AUSSI: Vincent Cassel crée la polémique autour du hashtag #Negrophile4Life !

Saïd Tagmahoui avait un mot à dire

Attaqué sur les réseaux sociaux pour avoir – encore selon certains – fait semblant de ne pas capter l’allusion d’Aïssa Maiga, Cassel n’a jusqu’ici pas répondu, mais pourrait bien être amené à le faire après la prise de parole de Saïd Taghmaoui, avec qui il partageait l’affiche de La Haine en 1995 (en compagnie d’Hubert Koundé a.k.a Cousin Hub’). Ce dernier, qui s’est toujours montré très critique envers le cinéma français, a ainsi assuré que Cassel avait très bien compris le discours de l’actrice (sur le manque de diversité), mais avait fait mine de ne pas avoir saisi. Il a également ajouté, dans un autre message, que son ancien partenaire – avec qui il n’a pas toujours été très pote – était “le plus hypocrite de tous” sans toutefois donner plus d’explication à sa phrase. Nul doute que Taghmaoui, qui s’est toujours montré franc et sincère, ira jusqu’au bout de sa démarche en expliquant les raisons derrière sa démarche…