Alors qu’ils venaient d’arriver au Paraguay dans le cadre d’un voyage d’affaires, Ronaldinho et son frère ont été arrêtés en possession de faux passeports.

S’il avait récemment été au cœur de l’actualité en raison de ses importants déboires financiers, certains médias brésiliens affirmant même qu’il était ruiné, Ronaldinho ne s’attendait sans doute pas à vivre une telle mésaventure au Paraguay. Arrivés ce jeudi à Asuncion, la capitale du pays, sous les applaudissements de plusieurs fans, pour un voyage d’affaires, le joueur et son frère ont été arrêtés dans leur chambre d’hôtel par les forces de l’ordre locales. Ces derniers reprochaient au duo d’être en possession de faux passeports, les conduisant dans la foulée en garde à vue afin qu’ils soient interrogés. S’il a évidemment reconnu les faits, Ronnie a affirmé qu’il avait reçu ce faux passeport d’un autre homme d’affaires brésilien et pensait simplement qu’il s’agissait d’un cadeau des autorités du pays. D’autant que pour se rendre au Paraguay, il n’avait besoin que de sa simple carte d’identité…

Tout est bien qui finit bien

Une situation qui s’est apparemment rapidement réglé puisque le joueur a pu quitter le poste de police dans lequel il était interrogé. Fidèle à ses valeurs et visiblement pas énervé pour un sou, il a même accepté de poser tout sourire en compagnie d’un agent et de personnes présentes au même moment dans le commissariat.