A l’occasion du coup d’envoi de sa tournée, Billie Eilish en a profité pour faire passer un puissant message contre le body-shaming…

Lundi 9 mars, Billie Eilish a donné le coup d’envoi de sa 1ère tournée mondiale, Where Do We Go World Tour, à Miami. Souvent critiquée pour ses tenues excentriques et amples, la jeune femme a voulu passer un puissant message à ses haters. En plein concert, on découvre une vidéo de l’artiste se déshabillant, dévoilant ses sous-vêtements, avec un message en voix-off : “Vous avez des avis sur mes opinions, sur ma musique, sur mes vêtements, sur mon corps. Certains détestent ce que je porte, d’autres en font l’éloge. Vous me regardez et rien de ce que je fais ne passe inaperçu […] Si je porte quelque chose de confortable, je ne suis pas une femme. Si je me débarrasse de mes couches de vêtements, je suis une salope. Vous n’avez jamais vu mon corps, mais vous le jugez et vous me jugez pour ça. Pourquoi ? Nous faisons des suppositions sur les gens en fonction de leur taille. Nous décidons qui ils sont, ce qu’ils valent. Si je porte plus, si je porte moins, qui décide de ce que ça fait de moi ? Ma valeur est-elle uniquement basée sur votre perception ?” Voilà qui ressemble à une mise au point… Pas mal pour une jeune fille de 18 ans qui n’hésite pas à afficher ses convictions !

Bad Guy, chanson la plus vendue en ligne

Le 10 mars, la Fédération internationale de l’industrie phonographique (IFPI), a dévoilé que le morceau Bad Guy de Billie Eilish a été la chanson la plus vendue en ligne de l’année 2019 avec 19,5 millions de ventes : “Billie Eilish fait fureur grâce à sa voix incroyable et un son qui défie les genres […] C’est aussi une artiste qui parle de questions importantes comme la santé mentale dans ses paroles, qui trouvent un écho chez ses fans dans le monde entier”. La jeune artiste, grande gagnante aux Grammy Awards, dépasse Lil Nas X et son hit Old Town Road et le duo Camila Cabello/Shawn Mendes avec Senorita.