Le rappeur britannique Solo 45 a été reconnu ce jeudi coupable du viol répété de 4 femmes par le tribunal de Bristol.

Âgé de 33 ans et ancien membre du collectif Boy Better Know fondé dans le nord de Londres en 2005 par Skepta et son frère JME, Andy Anokye, connu sous le pseudo de Solo 45, a été reconnu coupable ce jeudi du viol répété de 4 femmes. Une décision rendue à l’unanimité par un jury populaire qui a délibéré pendant près de 10 heures avant de rendre son verdict. La justice lui reproche ainsi d’avoir été l’auteur de 21 viols sur 4 femmes différents en l’espace de 2 ans, mais également plusieurs passages à tabac, des séquestrations et d’autres agressions sexuelles.

SOLO 45 – Feed Em To The Lions from MUSUTA Ltd. on Vimeo.

Des vidéos très violentes diffusées pendant le procès

Arrêté en 2017 après qu’une femme ait alerté la police, le rappeur a lui toujours nié farouchement les faits qui lui sont reprochés, affirmant qu’il n’aurait pas pris le risque de mettre en péril sa carrière et que les victimes étaient consentantes au moment des faits. Des arguments qui n’ont visiblement pas convaincu la cour, d’autant que certains vidéos très explicites et violentes filmées par le téléphone de ce dernier auraient été présentées aux jurés durant le procès. Solo 45 se serait ainsi filmé à plusieurs reprises pendant ses actes, frappant ses victimes dont certaines apparaissaient en pleurs pendant que lui rigolait. Un examen psychiatrique a également été réclamé par le juge afin de connaître l’état mental de l’accusé, lui qui est décrit comme violent et tyrannique. Une date doit être prochainement fixée afin que la peine dont le rappeur écopera soit énoncée. Il a évidemment retrouvé sa cellule de prison en attendant le verdict…