La supposée victime de DaBaby s’est exprimée suite aux excuses du rappeur qui l’avait giflée. Toutefois, il est persuadé que ce n’est pas la femme en question… 

Ce week-end, DaBaby était (une nouvelle fois) au centre de la tourmente suite à une vidéo relayée sur les réseaux sociaux où on le voit gifler une femme pour tenter de la repousser. Après ce fâcheux événement, il avait pris la parole sur Instagram pour s’expliquer sur la situation et surtout, pour s’excuser auprès de la victime.

À LIRE AUSSI: Dababy s’excuse après avoir frappé une femme… [Vidéos]

Des excuses pas sincères ?

Le 11 mars, une femme qui répond au nom de Tyronesha Laws a confié au site américain TMZ que les excuses du rappeur suite à la gifle qu’elle a reçue, n’étaient pas sincère. Elle a détaillé sa version des faits, et selon elle, c’est la femme située à côté d’elle qui agitait son téléphone. Elle raconte aussi que DaBaby se moque d’elle sur les réseaux en postant des vidéos parodiques. Elle explique : “Nous sommes montés à l’étage dans l’escalier pour prendre une photo au plus près de la scène. Je vois la sécurité nous dire de bouger, tout le monde s’éloigne. Je me tenais à côté d’une jeune femme et tout d’un coup, je me suis retourné et j’ai dit à mon petit-ami : “Dababy arrive”. […] Je me suis réveillée, ma tête me faisait vraiment très mal. Je suis allée à l’hôpital et on m’a diagnostiqué des contusions aux pommettes […] Il fait toujours des blagues à ce sujet comme hier , il a téléchargé quelque chose sur sa page, dans un magasin de vêtements. J’étais embarrassé. J’avais des gens qui m’appelaient, m’écrivaient sur Instagram à travers de fausses pages, des gens me voyaient au travail comme la fille qui a été giflée. C’est embrassant. Ma fille se réveille au milieu de la nuit en pleurant, juste quand je suis au téléphone avec mon avocat pour parler de cette situation”.

Une fausse victime ?

Mais DaBaby a démenti les allégations selon laquelle Tyronesha Laws était la femme qu’il avait giflé à Tampa, en Floride, ce week-end. Bien qu’il admette qu’il a mis une gifle à quelqu’un, selon son avocat, l’artiste est persuadé que cette personne n’est pas Tyronesha Laws. L’avocat de DaBaby a déclaré que de nombreuses femmes se sont déclarées comme étant la victime du rappeur, mais qu’ils n’avaient pas encore été en mesure d’établir la réelle identité de cette personne…