Arrêté le week-end dernier alors qu’il se trouvait au Mexique pour une raison inconnue, Chief Keef a enfin été libéré durant la nuit.

Il y a quelques jours, la vidéo de l’arrestation de Chief Keef alors que ce dernier se trouvait à Mexico avait largement agitée les médias américains, beaucoup s’interrogeant sur les raisons de cette interpellation. Plus de 4 jours après et alors qu’on était sans nouvelle de lui, XXL a confirmé ce mercredi matin la libération du rappeur de Chicago tout en précisant que la raison de son incarcération restait inconnue. Une bonne nouvelle pour Sosa, qui a plusieurs fois connu des soucis judiciaires aux Etats-Unis ces dernières années. A chaque fois, la possession de drogues furent au coeur de ces ennuis, ce qui peut éventuellement donner un indice sur les raisons de son problème au Mexique. A moins que comme certains rumeurs le veulent, il ne s’agisse que d’une simple altercation, ce qui paraît peu probable au vue de la durée de son incarcération. Autant dire que sa prochaine prise de parole est particulièrement attendue afin d’y voir plus clair…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

#ChiefKeef has been arrested by the Mexican border. Free Sosa

Une publication partagée par DJVONTV (@djvontv) le

La drogue, un vilain défaut

Ainsi, en 2017, Chief Keef avait été arrêté à l’aéroport Sioux Falls, dans le Dakota du Sud, avant d’être emprisonné 2 jours puis d’être libéré. La douane avait notamment retrouvé dans ses affaires de la marijuana, des blunts et de nombreux produits comestibles infusé d’herbe. Une arrestation qui lui a valu plus tard une condamnation à du sursis, venant alourdir son casier judiciaire. Il avait finalement évité la prison en plaidant coupable de possession de drogues, reconnaissant ainsi de lui-même qu’il avait commis des erreurs répréhensibles par la loi.