Après que le sénateur de Floride Marco Rubio ait commis une erreur dans l’un de ses tweets, Eminem a du démentir les rumeurs d’un nouvel album qui ont largement agitées ses fans.

Une petite erreur peut parfois créer de grandes confusions. Tandis que l’épidémie de Covid-19 touche actuellement les Etats-Unis, en pleine primaire démocrate, le sénateur de Floride Marco Rubio s’est exprimé sur Twitter au sujet des mesures à prendre afin d’endiguer la propagation du virus. Ainsi, si certains évoquent déjà l’entrée en vigueur de la Loi martiale, en anglais Martial Law, qui donnerait à l’armée le contrôle des villes, Rubio s’est dit totalement opposé à cette possibilité. Mais visiblement troublé, ce dernier a commis une petite erreur et a écrit Marshall Law, agitant les fans d’Eminem qui se sont imaginés ce nom être le titre d’un nouveau projet du Slim Shady. Après que le hashtag #MarshallLaw ne soit devenu une tendance sur Twitter et que le sénateur se soit excusé pour sa confusion, Eminem s’est également pris au jeu de la blague en mettant un terme aux (faux) espoirs de ses supporters.

Non, Marshall Law ne sera pas son prochain album

C’est ainsi qu’Eminem a repris les mots de Marco Rubio pour démentir les rumeurs d’un nouvel album, lui qui a sorti par surprise en janvier un nouveau projet intitulé Music to Be Murdered By, le 11ème de sa carrièreDes mots simples qui ont au moins le mérite d’être très clairs sur les supposés intentions du rappeur de Détroit.

“Désolé les gars. Il n’y a rien avec Marshall Law.”