En ces temps de confinement, Popcorn Time a fait son grand retour, de quoi faire peur aux plateformes comme Netflix ou Amazon Prime Video… 

Popcorn Time était un service de streaming qui était très populaire à sa création en 2014, alors considéré comme le “Netflix du piratage”. L’application permettait aux utilisateurs de diffuser et regarder illégalement des films et des séries gratuitement. Dès son lancement, le service avait forcément largement été critiqué par l’industrie cinématographique. Les autorités gouvernementales ont tenté à plusieurs reprises de fermer Popcorn Time et ses services d’hébergement. Les fondateurs de l’application – un groupe de développeurs basés en Argentine – l’ont fermé sous une pression croissante malgré le soutien des partisans de Popcorn Time qui considéraient que le site était un moyen facile et pratique d’accéder aux films et/ou aux séries. Normal !

pop corn time 2

Le grand retour… du piratage !

Le service a fait son grand retour avec une nouvelle version 4.0 disponible en téléchargement sur les ordinateurs Mac, Linux et Windows, et sur les appareils Android. Une aubaine pour les pirates et un comeback qui intervient à un moment où un grande partie de la population est en télétravail, et passe le plus gros de temps devant leurs écrans, chez eux, en pleine crise sanitaire, liée au Covid-19. Un virus qui a tué plus de 8 000 personnes à travers le monde, avec plus de 200 000 cas recensés dans 150 pays et territoires, depuis le début du mois de décembre.

À LIRE AUSSI: Coronavirus : Canal+ passe en clair (gratuitement) sur toutes les box

Le site est donc maintenant disponible à l’adresse suivante : popcorntime.app. Après l’installation, les internautes pourront accéder à un catalogue composé de contenus illégaux qui sont partagés par d’autres internautes. Le catalogue contient des films récents comme Le Joker, Star Wars IX : L’Ascension de Skywalker ou encore Sonic, le film. Mais attention, si on regarde un film ou une série provenant d’une copie non autorisée et protégée par le droit d’auteur, on peut être – bien évidemment – sanctionné par Hadopi. L’organisme public indépendant lutte contre le piratage et met en place des mesures de régulation pour protéger les œuvres depuis 2009. Il vaut mieux donc consommer de la culture en toute légalité, d’autant que pour les films et les séries, certaines plateformes proposent des offres alléchantes pour les 3 prochains mois, à commencer par Canal+ qui est en clair (donc gratuit) sur les box des différents opérateurs. Sans oublier les autres Pornhub, Marc Dorcel ou encore Jackie & Michel, au contenu interdit aux moins de 18 ans, qui offrent des accès gratuits (comme à des contenus Premium) à ses fidèles consommateurs, et aux nouveaux qui s’ennuiraient un peu trop à la maison…

À LIRE AUSSI: Pornhub Premium est désormais gratuit pour tous en France !