3 mois après sa mort, la fortune de Juice Wrld a été révélée et elle est évaluée à plus de 3 millions de dollars…

C’est en décembre 2019 que le monde apprenait la mort soudaine de Juice Wrld, des suites d’une overdose accidentelle à cause de la prise d’opiacés. Il était à l’aéroport international de Chicago, revenant de la Californie, lorsque les autorités attendaient sa venue pour fouiller ses bagages à la recherche de drogues et d’armes. L’artiste a alors été pris de convulsions et a été victime d’un malaise. Un agent lui a administré du naloxone, injecté lors de cas d’intoxication aiguë, avant que Juice Wrld ne soit déclaré mort dans un hôpital de Chicago.

À LIRE AUSSI: Juice Wrld : les causes de sa mort officiellement dévoilées !

Une fortune colossale

L’héritage du rappeur a été évalué à plus de 3 millions de dollars. Des documents obtenus par TMZ ont révélé que la valeur exacte de sa fortune est estimée à 3 278 867,49 dollars. Le total comprend son appartement de Miami qui vaut 1,5 millions de dollars, une collection de bijoux et de montres valant plus d’un demi-million de dollars et plusieurs comptes bancaires bien fournis. Sa mère Carmela Wallace a déposé des documents pour être nommée comme représentante officielle de sa succession, le père de Juice Wrld étant décédé 6 mois avant que le rappeur, auquel Eminem rend hommage dans le clip de leur combinaison sur Godzilla, ne meurt d’une overdose.

À LIRE AUSSI: Le groupe Yellowcard réclame toujours 15 millions de dollars à Juice Wrld

Avant sa mort, l’artiste originaire de Chicago était poursuivi par le groupe pop-punk Yellowcard pour plagiat. En octobre 2019, Yellowcard avait intenté une action en justice en affirmant que le tube Lucid Dreams ressemblait étrangement à l’un de leurs morceaux, Holly Wood Died : “Le degré élevé de similitude objective entre l’œuvre originale et l’œuvre contrefaisante va bien au-delà de la possibilité de coïncidence et ne peut raisonnablement être que le résultat d’un acte de copie”. Un procès qui avait été suspendu le mois dernier. Pour le moment, la justice n’a pas encore tranché si le procès déposé contre le défunt se poursuivra lorsque l’exécuteur testamentaire de son héritage sera nommé…