R.Kelly est également touché par le Coronavirus, mais d’une autre façon. A cause de la pandémie qui sévit aux Etats-Unis, le chanteur ne pourra pas voir son équipe d’avocats pendant un bon bout de temps… 

R.Kelly devait rencontrer son équipe juridique la semaine dernière au Metropolitan Correctional Center de Chicago, où il est incarcéré, après que les procureurs fédéraux aient déposé de nouvelles accusations contre lui. Selon TMZ, les avocats du chanteur ont été refoulés par le personnel pénitencier dans la crainte de propager le coronavirus puisque la situation s’aggrave outre-Atlantique. Alors que l’épidémie se propage aux US, le Bureau des prisons de l’Illinois a insisté sur le fait que le personnel de la prison suspendait ses visites pour les 30 prochains jours pour éviter tout risque de contamination, mais qu’ils comprennent également “l’importance de permettre aux détenus d’avoir accès à des avocats” et qu’ils essaieront de s’adapter. En attendant, comme en France, les détenus devront seulement se contenter du téléphone pour s’entretenir avec leurs avocats. C’est donc le cas pour R.Kelly.

À LIRE AUSSI: Harvey Weinstein testé positif au Coronavirus en prison !

De nouvelles accusations

Les procureurs fédéraux ont déposé de nouvelles accusations contre R.Kelly à New York. Il est maintenant soupçonné d’avoir eu des relations sexuelles non protégées avec une mineure en 2015 sans lui avoir révéler qu’il avait de l’herpès. Répertoriée sous le nom de Jane Doe #6, la victime a allégué qu’elle n’avait jamais été informée qu’il avait de l’herpès et qu’elle avait été exposée au virus parce qu’elle avait eu des relations sexuelles non protégées avec lui. Son avocat avait répondu à ces nouvelles accusations qui arrivent sur le tard : “Comment une victime présumée oublie de telles choses ? Ou peut-être ces victimes présumées ne sont pas du tout des victimes, mais seulement des femmes qui ont été informées et instruites, même exercées par des pairs si vous voulez, des années plus tard, que la relation revendiquée dans laquelle elles se sont engagées librement et volontairement, devrait maintenant, à l’ère #Metoo, être classés comme mauvais ou abusifs”.

r kelly prison

Vers un report de son procès

Le chanteur de R&B est détenu dans une prison fédérale de Chicago depuis le mois de juillet en attendant son procès. Ces nouvelles accusations seront ajoutés à celles d’inconduite sexuelles déposées par le gouvernement fédéral en Illinois, à New York et au Minnesota. Mais alors qu’un 1er procès doit se tenir à Chicago le 27 avril, il y a de fortes chances qu’il soit reporté, repoussant de fait sa présence devant le tribunal de New York prévue pour le 7 juillet.