Attendus le 18 juillet à Las Vegas pour un 3ème combat, Deontay Wilder et Tyson Fury devront eux aussi prendre leur mal en patience puisque leur affrontement a été reporté. Une décision officialisée cette nuit par l’organisateur du combat, Bob Arum.

Dépourvus de talents en nombre depuis plusieurs dizaines d’années, la catégorie des poids-lourds de la boxe est définitivement revenue au 1er plan, porté par 3 boxeurs au profil pourtant bien différents, à savoir Tyson Fury, Deontay Wilder et Anthony Joshua. Et si le dernier, plus jeune, n’a pas encore eu l’occasion d’affronter l’un des 2 autres boxeurs, ces derniers se livrent depuis 2 ans une guerre sans merci. Une rivalité qui avait débouché sur un 1er combat, en décembre 2018, qui s’était conclu sur un match nul plus que critiqué, une grande partie du public admettant que Fury avait été supérieur à son adversaire. L’Anglais a d’ailleurs eu l’occasion de démontrer sa supériorité en février en provoquant l’abandon d’un Wilder étouffé par Fury. Evidemment, ce changement de propriétaire de la ceinture de champion du monde WBC conduira à une revanche, qui était d’ores et déjà prévue le 18 juillet prochain à Las Vegas…

À LIRE AUSSI: Boxe : Tyson Fury bat Deontay Wilder et prend la ceinture WBC des lourds

Reporté à une date ultérieure

Néanmoins, comme toutes les compétitions sportives prévues dans les prochaines semaines, à l’image de l’Euro de football ou des Jeux Olympiques de Tokyo, le combat a officiellement été reporté en raison de la situation sanitaire mondiale. Bob Arum, très célèbre promoteur et qui était chargé de la mise en place de ce 3ème affrontement, a confirmé la nouvelle cette nuit : On ne pouvait pas garantir aux boxeurs que l’événement aurait lieu à cette date. Il aurait été impossible de les convaincre, ni nous-mêmes. Où allaient-ils pouvoir s’entraîner pour ça ? Comment on aurait pu vendre des billets ? C’est absolument ridicule de dire que le combat a lieu alors que les Britanniques ne peuvent même pas venir y assister”. Reste désormais à convenir d’une nouvelle date qui conviendrait à toutes les parties…