La justice américaine a enfin accepté la libération de 6ix9ine, qui va donc pouvoir terminer sa peine de prison chez lui sous le régime de la résidence surveillée.

Si en France comme aux Etats-Unis, les spéculations et les fakes news étaient nombreuses ces dernières heures, c’est désormais officiel depuis quelques minutes seulement : le juge en charge du dossier de 6ix9ine a accepté ce soir la sortie de prison du rappeur, qui avait effectué une demande de libération conditionnelle il y a quelques jours en raison de ses craintes liées au coronavirus. Une information rapportée par Inner City Press, un organe de presse particulièrement impliqué dans l’affaire du rappeur et qui avait notamment suivi son procès en novembre dernier.

“C’est fait, l’ordre du Juge Engelmayer au sujet de 6ix9ine a été dévoilé (…) 6ix9ine passera les 4 prochains mois en liberté surveillée chez lui, avec un bracelet électronique. Sa sortie ne sera pas enregistré avant le 2 avril, 16h”

6ix9ine entre de bonnes mains

Condamné à 2 ans de prison (il avait déjà effectué un an derrière les barreaux), 6ix9ine devait initialement sortir en novembre prochain, avant que cette date soit avancée au mois d’août pour bonne conduite. Finalement, il pourra donc finir sa peine à son domicile et portera un bracelet électronique, l’interdisant de s’éloigner de son nouveau lieu de résidence. Et si certains évoquent déjà les risques pour sa vie, lui qui a collaboré avec la police pour démanteler le Nine Trey Bloods, un gang violent agissant notamment à New York duquel il était membre avant d’être menacé de mort par ses anciens partenaires, Tekashi 69 a déjà tout prévu. Il s’est ainsi engagé avec son ancien manager, qui possède également l’une des entreprises de sécurité privées les plus réputées du pays, afin que ce dernier et ses équipes ne le protège. Une protection rapprochée qui lui coûtera plusieurs millions de dollars…

À LIRE AUSSI: 6ix9ine : des mesures de sécurité importantes pour son prochain domicile