En cette période de confinement, Netflix apparaît comme le sauveur d’une grande partie des personnes face à un virus monstre, l’ennui ! Alors voici 2 films à regarder selon votre mood…

La 3ème semaine de confinement vient de commencer, l’occasion pour fermer ses volets, se faire du pop-corn et lancer une fois de plus Netflix ! Comme vous avez sûrement déjà dû écumer les programmes à la télévision ainsi que la plupart des séries et films disponibles sur les plateformes auxquelles vous êtes peut-être abonnés, et en attendant la disponibilité de Disney+, RAPRNB vous propose 2 films à regarder selon votre mood pendant le confinement…

Mood énergique

Dispo depuis le 20 mars, avez-vous entendu parler de La Plateforme ? Goreng se réveille dans la cellule d’une tour-prison. Trimagasi, son compagnon de cellule, lui explique alors qu’une plateforme se déplace de haut en bas dans cette tour-prison pour fournir de la nourriture aux prisonniers. La nourriture descend d’étage en étage, un système qui favorise les 1ers servis et affame les derniers… Ce film, une dystopie signée par le réalisateur espagnol Galder Gaztelu-Urrutia, à l’aspect mystérieux et obscur révèle le coté sombre de l’Homme ainsi que sa méfiance envers son prochain. Cependant si vous avez du mal avec la vue du sang méfiez-vous ! Véritable critique sociale, La Plateforme contient des scènes quelque peu violentes…

La Plateforme

La plateforme – Bande-annonce :

À LIRE AUSSI: La Casa de Papel : un nouveau teaser avant la saison 4 [Vidéo]

Mood larmes

Si vous voulez quelques chose de plus calme, 7. Koğuştaki Mucize (ou Miracle dans la salle, en français) est votre film ! Diffusée en salles en octobre 2019 en Turquie et mis en ligne à la mi-mars sur Netflix, cette réalisation turque, de Mehmet Ada Öztekin, est entrée directement dans le Top 10 des films les plus vus sur Netflix. Il s’agit d’un remake du film sud-coréen intitulé Miracle in Cell No 7, sorti en 2013. Cette fois, l’histoire se déroule un an avant l’abolition de la peine de mort en Turquie en 1984…
Memo, un déficient mental et père d’une petite fille, est condamné à mort, pour le meurtre d’une jeune fille nommée Seda, et se retrouve en prison dans la cellule numéro 7… Mais alors que tous ceux qui peuplent la cellule 7 l’avaient accueilli avec haine, chacun commence à être convaincu de son innocence au fur et à mesure qu’il témoigne de son grand cœur. On vous met au défi de ne pas verser une seule larme !

kogustaki mucize

7. Koğuştaki Mucize – Bande-annonce :

Un mélodrame de 2h11 qui a suscité de nombreux débats passionnés et réactions, quasiment toutes plus élogieuses les unes que les autres, sur les réseaux sociaux. Et alors que chacun partage son expérience devant ce que beaucoup qualifie de “chef d’œuvre”, Dj Snake a aussi réagi :