Agathe Auproux a été la cible de critiques sexistes après avoir innocemment posté un cliché d’elle en T-shirt de sport, à travers lequel on pouvait légèrement distinguer un téton !

Alors qu’elle venait de poster – ce demanche 5 avril – sur Instagram une série de photos de sa séance de sport près de chez elle, et en plein confinement, Agathe Auproux a reçu les foudres (sexistes) d’une partie de ses abonnés. En effet, après sa séance, la journaliste et ancienne chroniqueuse de TPMP sur C8, devenue entre autre influenceuse, en a profité pour prendre un cliché et le partager avec sa communauté. Cependant, une de ses photos a retenu l’attention de certains de ses followers. Dans celle-ci, la poitrine de la jeune femme apparaît au 1er plan et un détail a attiré l’attention des plus fins observateurs, voire de plus “vicelards”. Un téton est visible de façon, plus ou moins, évidente. Un détail qu’une partie de sa communauté ne s’est pas fait prier pour commenter…

Auprouxscreen agathe

À LIRE AUSSI: 6ix9ine se trolle lui-même sur Instagram après sa sortie de prison

Une réponse virulente

Choquée par ces réactions, Agathe Auproux ne s’est pas laissée faire et a violemment réagi en story. Elle s’en est prise directement à ceux qui la suivent pour de mauvaises raisons, les menaçant de les bloquer : “Les gars, on va établir un contrat pour régir nos rapports sur mon profil : le moindre commentaire déplacé sur mes seins (et autre), je le bloque. Si t’as envie de me suivre, de commenter, d’interagir, tu t’abstiens de remarques à caractère sexuel. C’est clair ?, a publié la journaliste. Elle a ensuite surenchéri en indiquant qu’aujourd’hui en 2020, si elle avait envie de porter ou non un soutien-gorge sous ses habits, c’était son choix. “Evacuez votre frustration ailleurs que sous mes photos,” a-t-elle demandé aux “pervers dégénérés” qui ont lâché des propos à caractère sexuelle sous son post.

AuprouxCette dernière a poursuivi dans sa lancée avec une plus grande violence. “Si vous étiez en face de moi, vous prendriez une grosse claque dans vos grosses têtes. Je ne peux plus vous blairer. C’est à cause de vous que les meufs n’osent plus s’habiller comme elles veulent et ont honte de se sentir sexy”.  Si la situation se reproduit Agathe Auproux a prévenu ses abonnés du sort que pourrait subir son compte Instagram. Je ne posterai que des photos retouchées uniquement dans le cadre de la promotion de marques. Les commentaires seront restreints. Je ne partagerai plus rien avec vous en story. Et longue vie aux tocards,” a-t-elle conclu…