Au cœur de nombreux clashs ces derniers jours avec plusieurs artistes, Young Chop a affirmé s’être fait tirer dessus alors qu’il circulait dans le quartier de 21 Savage. Inquiet pour son état mental, French Montana a réagi et souhaite lui venir en aide…

Bien connu des amateurs de rap américain pour avoir produit quelques-uns des classiques de Chief Keef parmi lesquels Love Sosa ou I Don’t Like, Young Chop (26 ans) sait se faire remarquer. Depuis plusieurs jours, le producteur originaire de Chicago – suivi de près par le média de Dj Akademiks – s’est retrouvé impliqué dans des clashs qu’il a lui-même provoqués, allant de Southside à Sean Kingston, qu’il a récemment insulté avec des termes homophobes qui ont évidemment fait réagir sur les réseaux sociaux.

A la recherche de 21 Savage

French Montana, Meek Mill (qui a répliqué en expliquant que le producteur avait des troubles mentaux), mais surtout 21 Savage ont également subi les foudres de ce dernier lors de lives diffusés sur Instagram. Et justement, le clash opposant le rappeur d’Atlanta à Young Chop a très rapidement pris de l’ampleur, les 2 hommes s’embrouillant par messages, dont une conversation relayée sur les réseaux sociaux. Interrogé par plusieurs médias, 21 Savage a de son côté expliqué ne pas vouloir entretenir publiquement ce clash.

Dans la foulée de cet échange, Young Chop, qui habite actuellement à Atlanta, a visiblement décidé de partir à la recherche de 21 Savage. Et alors qu’il s’était filmé marchant dans les rues d’un quartier qu’il a expliqué être celui de l’auteur de A Lot, il a affirmé quelques minutes après s’être fait tirer dessus alors qu’il circulait dans cette zone à bord d’un Uber. Il explique que 2 hommes armés à moto l’ont suivi et se sont arrêtés près de la voiture avant d’ouvrir le feu, sans le toucher. Pas vraiment choqué, il s’est d’ailleurs moqué de la qualité de tirs de ceux qui avaient fait ça et s’est engagé à rembourser son chauffeur.

French Montana souhaite que Young Chop soit prise en charge

Face à cette situation, et alors que Meek Mill avait déjà évoqué le cas de Young Chop, French Montana, avec qui le producteur a déjà collaboré dans le passé, a publié un tweet appelant les proches de ce dernier à se mobiliser pour l’aider. Visiblement inquiet pour son avenir, le rappeur d’origine marocaine a ainsi affirmé que la place de Chop se trouvait dans un établissement spécialisé, ce à quoi n’a pas répondu le principal intéressé.

“C’est triste de voir toute cette merde hypocrite ! Young Chop a besoin d’être dans une institution médicale. Ce n’est qu’une question de temps avant que quelqu’un le tue. Et là, la seule chose que vous verrez, ça sera #RIP et toute une bande d’hypocrites ! Si quelqu’un tient à cette homme, qu’il l’attrape et qu’il l’amène quelque part…”