Après avoir offert au public une visite guidée de son manoir dans son dernier clip, Toosie Slide, Drake a de nouveau ouvert les portes de son domaine pour un reportage réalisé par Architectural Digest

Rappeur devenu biznessman par la force des choses, Drake a su faire progresser et évoluer son empire au fil des années jusqu’à devenir le 5ème rappeur le plus riche actuellement, avec une fortune estimée en 2019 par Forbes à 150 millions de dollars. Très heureux dans sa vie et désireux de s’ancrer définitivement dans sa ville natale, Toronto, le Champagne Papi s’est offert en 2018 un sublime manoir, The Embassy, qu’il a lui-même fait construire sur un domaine situé dans les hauteurs de la cité canadienne. Il avait d’ailleurs accepté que l’entreprise en charge des travaux mette en scène la construction de son nouveau domicile à travers une impressionnante vidéo. Il explique sa volonté dans ce projet : “Comme j’ai fait construire le manoir dans ma ville natale, je voulais que la structure reste solide pendant 100 ans. Je voulais qu’il soit d’une taille monumentale… Une des choses qui restera après moi,  alors il doit être robuste pour être éternel.”

À LIRE AUSSI: Drake se fait construire une énorme villa à Toronto ! [Vidéo]

Une impressionnante demeure

Et justement, après avoir révélé une partie de son manoir dans ses clips When to Say When/Chicago Freestyle et Toosie Slide sorti la semaine dernière, mais aussi dans quelques vidéos postées sur ses réseaux, Drake a accepté d’ouvrir les portes de son domaine pour un reportage du magazine américain d’architecture Architectural Digest. L’occasion d’une interview croisée avec l’architecte et designer d’intérieur Ferris Rafauli, qui s’est chargé de décorer la résidence afin de satisfaire un Drake prêt à toutes les folies. Au total, le rappeur de 33 ans est désormais propriétaire d’une demeure, inspirée du style des maisons en pierres du 19ème siècle, dont la surface habitable avoisine les 4 700 mètres carrés. Il possède notamment 5 chambres ou un terrain de basket aux dimensions règlementaires de la NBA, mais aussi un garage de 10 places, une salle de cinéma, un studio d’enregistrement, une piscine, ou encore des espaces dédiés à ses trophées dans la musique, ses collections de sneakers ou de maillots de basket (de Kobe Bryant ou LeBron James…)… pour des travaux estimés au total à 100 millions de dollars.

À LIRE AUSSI: Drake dévoile le visage de son fils pour la 1ère fois ! [Photos]

On note aussi que les pièces possèdent des surfaces démesurées. Sa chambre mesure à elle seule 300 m2 avec une terrasse de 100 m2 et une salle de bain de marbre noir. Bien sûr, ici et là, sont disposées des pièces de collection comme un piano Bösendorfer, designé par l’artiste japonais Takashi Murakami, au milieu d’un salon où le plafond trône à 13 mètres de haut où a été installé un chandelier Lobmeyr composé de 20 000 cristaux Swarovski façonnés à la main.

Forcément, ce reportage a aussi été l’occasion pour la magazine de prendre quelques superbes clichés, qu’on vous propose de découvrir ci-dessous :