Matthieu Kassovitz et son film, La Haine, comptent faire peau neuve. Dj Cut Killer a lâché l’info, le réalisateur confirme qu’il prépare une adaptation de son classique en comédie musicale.

Le réalisateur de La Haine (1995) mais aussi Des rivières pourpres, Babylone A.D ou du clip XY de Kery James, était de passage dans Clique, l’émission de Mouloud Achour sur Canal+. Le réalisateur et acteur (actuellement dans Le bureau des légendes), Kassovitz a confirmé qu’il préparait une adaptation en comédie musicale du film, qui dressait un portrait de la banlieue sur fond de rap, il y a plus d’une vingtaine d’années.

“Moi j’ai toujours voulu faire de la comédie musicale et j’ai conçu La haine un peu comme une comédie musicale, même s’il n’y a pas de musique, chaque scène est un petit rap, un sujet,” a expliqué Mathieu Kassovitz depuis chez lui.On est en train d’en parler, on est en train de monter quelque chose qui est assez intéressant”. Dj Cut Killer, connu notamment pour ses mix-tapes, compiles, son émission Cut Killer Show sur Skyrock et sa prestation dans le film (il a d’ailleurs conçu un remix culte de Sound Of Da Police de KRS-One pour le long–métrage), fait partie du projet et travaille déjà étroitement avec le réalisateur de 52 ans. Une comédie musicale qui devrait voir le jour “d’ici un 1 an et demi, voire 2 ans”. Pour le moment, on imagine assez mal l’œuvre être adaptée de la sorte, mais un West Side Story de la banlieue française serait pas mal !

La Haine, cultissime

Sorti en 1995, La Haine raconte les péripéties de Vinz, Hubert et Saïd, 3 jeunes du quartier des Muguets à Cantaloup-Les-Vignes, au lendemain d’une nuit d’émeutes. Un long-métrage qui a notamment révélé des acteurs comme Vincent Cassel ou encore Saïd Taghmaoui., et qui remportera les César du Meilleur film, et du Meilleur montage en 1996.

À LIRE AUSSI: Césars 2020 : Les Misérables sacré Meilleur film, grand vainqueur de la cérémonie ! [Palmarès]

L’œuvre cinématographique qui fête ses 25 ans cette année, et qui devrait bénéficier d’une sortie exclusivement outre-Manche (en Angleterre et en Irlande) ce 29 mai dans une version restaurée, est revenu dans la discussion avec la sortie des Misérables, en 2019. Un film qui s’inscrit dans la lignée de La Haine, de part son réalisme glaçant, en immersion à Montfermeil en Seine-Saint-Denis. Le long-métrage a été nominé aux Oscars (dans la catégorie film international) et a raflé  lui aussi le César du Meilleur film. Notons que Ladj Ly, le réalisateur des Misérables a des liens très étroits avec le collectif Kourtrajmé, tout comme Matthieu Kassovitz, mais surtout l’acteur de La Haine, et frère de Rockin’Squat, Vincent Cassel.