Le Bâtiment 7 ou Bât 7, connu comme l’une des tours HLM les plus connues de France depuis l’explosion de Koba LaD, devrait être détruit en 2021. L’occasion pour le média StreetPress de revenir sur son histoire…

C’est l’une des tours les plus populaires de France ! Le bâtiment 7, sur la dalle du quartier du Parc aux Lièvres à Evry (91), est un véritable nid d’artistes qui a été popularisé par une large palette de rappeurs comme Koba LaD, Bolémvn, Kodes ou encore Shotas. Cependant, ce lieu iconique du rap d’aujourd’hui devrait être détruit courant 2021, dans un programme de réaménagement de la ville, tout comme la cité Gagarine à Ivry, quartier qui tenait tant à cœur au duo de PNL qui y a tourné le clip de Deux Frères, a été démolie… A cette occasion, StreetPress est revenu sur son histoire dans un reportage…

bat7-parc-aux-lievres-koba-la-d-evry

StreetPress – Le bâtiment 7 (Documentaire) :

Un bâtiment iconique

“Peut-être que les gens ne voient pas ce bâtiment comme je le vois, mais le Bât 7 c’est quelques chose de fort pour moi et les habitants de ce quartier…” confie Kodes à la caméra. Durant tout ce reportage, les rappeurs ressentent une certaine nostalgie. Comme dans de nombreux quartiers de France, des milliers d’heures passées dans le hall du Bât 7 rappelles 1001 souvenirs pour la plupart, et certains y sont énormément attachés. “J’ai grandit ici, lorsque je suis néele Bâtiment 7 est le 1er quartier que j’ai vu. Nos grands frères traînaient ici, je me suis senti directement intégré,raconte Shotas avec un sourire en coin. Mais le quartier n’a pas que des rappeurs, Abdou ancien habitant du Bâtiment 7 expose son point de vu : “ Sur la dalle; j’ai couru, j’ai vu, fais des bêtises, j’ai presque tout fait. Ça va faire bientôt 30 ans que je suis ici et j’ai grandi avec tout ça. Détruire cette dalle, c’est comme enlever une partie de moi.” La destruction de ce quartier frappe en plein cœur sa population, elle y est liée par des liens difficiles à expliquer, mais très forts. Simplement la vie peut-être. Sur l’un des mur du Seven Binks, il est inscrit : “Le Parc aux Lièvres, Plus Qu’un Quartier, Une Fraternité. Une phrase puissante par sa vérité, mais aussi par l’image qui en ressort, celle d’une grande famille…

koba bolvman shotas