Le Canadien The Weeknd n’y va pas de main morte et accuse Usher d’avoir plagié sa musique au début des années 2010…

L’interprète de Blinding Lights qui apprécie certainement, en ce moment, le succès commercial de son nouvel album, After Hours, est au cœur d’une mini-polémique. En 2012, le roi du R&B, Usher, avait sorti le morceau Climax. Un titre extrait de son 7ème album, Looking 4 Myself. Un titre largement salué par la critique qui avait même reçu en 2013, le Grammy Awards de la Meilleure performance R&B. Mais voila, Abel Makkonen Tesfaye a.k.a The Weeknd estime qu’ Usher avait  plagié l’ambiance et le son de son excellente 1ère mix-tape, House of Ballons, parue en mars 2011. Il raconte dans une longue interview au magazine Variety :“House of Ballons a changé la musique pop à mes yeux […] J’ai entendu le son Climax d’Usher et je me suis dis p***** mais c’est du The Weeknd ça ! C’était flatteur, je savais qu’il faisait un truc bien, mais j’étais aussi énervé. Mais plus je vieillis et plus je me dis que finalement c’était une bonne chose” !

Usher – Climax :

Au moment de la sortie de House of Ballons, The Weeknd n’était pas la star internationale qu’il est aujourd’hui, mais il estime avoir trouvé à cette époque, le son qui le caractérise et que l’on a vu être repris ici et là. Son manager, Wassim Slaiby, explique la situation : “Les gens ont vu l’ascension, mais ils n’ont aucune idée du travail qu’Abel ( The Weeknd, Ndlr) et sa petite équipe ont fait pour obtenir ce succès. Abel a créé cette nouvelle tendance R&B sur laquelle tout le monde surfe aujourd’hui. Une polémique née d’une déclaration qu’on pourrait voir comme de l’arrogance de la part du chanteur de Toronto., et dont les réseaux sociaux se sont rapidement emparés :

https://twitter.com/Sarah_dsp/status/1248243768785907712?s=20

Usher réagit, The Weeknd s’explique

Pour répondre à The Weeknd, à propos de sa déclaration un peu poussive à son goût, Usher – qui a débuté sa carrière en 1994 avec son 1er album éponyme, quand The Weeknd n’avait que 4 ans – a préféré la musique. Ainsi, il a lancé le #ClimaxChallenge dans le quel il reprend son titre, Climax, a cappella, et invite les gens à en faire autant ! Le chanteur Eric Bellinger est de ceux qui se sont prêtés au jeu.

De son côté, The Weeknd semble avoir mal vécu la mauvaise interprétation faite de sa déclaration qui a poussé le producteur et Dj, Diplo (Major Lazer), réalisateur du titre Climax, a expliqué sur Twitter son travail et ses inspirations sur ce titre. Celui-ci a reconnu avoir certainement été influencé par l’univers de The Weeknd mais surtout de l’ambiance qui se dégageait à cette époque dans le R&B : “La production de Climax s’inspire de l’époque House of Balloons…” Ainsi, Abel a déclaré qu’il en voulait aux médias d’avoir mis de l’huile sur le feu et contribué à la polémique. Devant l’ampleur qu’a pris la situation, il a donc réagi au tweet de Diplo afin de calmer les esprits et expliquer son propos, tout en montrant plein de reconnaissance à Usher : “Bien sûr, les médias ont exagéré les choses, et sorti les propos de leur contexte. Usher est le Roi et sera toujours une source d’inspiration. Ça a été très flatteur d’entendre ce que lui et Diplo ont réussi à faire avec Climax…”

Les choses rentrées dans l’ordre, Usher va pouvoir se concentrer sur ses projets. Il doit revenir cette année avec un 9ème album studio en solo, Confessions 2, dont le 1er single pourrait être le morceau qu’il a publié en novembre 2019, Don’t Waste My Time, en featuring avec l’auteure, compositrice et interprète britannique Ella Mai.