Arrêtée après avoir poignardé la mère du bébé de NBA YoungBoy, Iyanna, la fille de Floyd Mayweather, risque 99 ans de prison…

A 19 ans, la fille de la légende de la boxe Floyd Mayweather, Iyanna risque gros si elle est reconnue coupable des charges de coups et blessures graves retenues contre elle, après l’incident de la semaine passée. Le samedi 4 avril, “YaYa” Mayweather avait été arrêtée après avoir poignardé l’ex de son petit copain, le rappeur NBA YoungBoy, dans la maison de ce dernier à Houston. Connue pour ses excès de colère, la fille du boxeur avait été surprise de trouver sa rivale, Lapattra Jacobs, également enceinte du bébé du rappeur, à son domicile et une rixe avait éclaté. Pour la défendre, Iyanna a engagé l’avocat Kurt Schaffer, également l’avocat de J. Prince, l’ancien manager de Floyd Mayweather et big boss du fameux label de Houston, Rap-A-Lot Records (Geto Boys, Scarface, Devin the Dude, Pimp C et Bun B des UGK, Slim Thug, Lil Keke, Lil Flip…).

À LIRE AUSSI: La fille de Floyd Mayweather arrêtée pour avoir poignardé l’ex de NBA YoungBoy

Une peine lourde

Iyanna, qui est accusée de coups et blessures avec une arme mortelle, risque, si elle est reconnue coupable, jusqu’à 99 ans de prison et 10 000 dollars d’amende. Selon certaines sources, la jeune femme blessée à l’arme blanche aurait perdu son bébé (et celui de NBA YoungBoy) dans la bagarre, d’où la peine de prison élevée. Si cette information reste à confirmer, devant la justice, Lapattra Lashai Jacobs a maintenu que la fille Mayweather l’avait poignardée à 2 reprises ce 4 avril. A l’arrivée des secours, elle gisait sur le sol et avait dû être hospitalisée. Menotté, NBA YoungBoy avait d’abord été suspecté avant d’être relâché, tandis que Iyanna avait été directement incarcérée à la prison du comté de Harris à Houston. Elle aurait prévu de plaider non coupable, alors que son procès doit s’ouvrir au mois d’août.

iyanna mayweather - prison

L’avocat d’Iyanna Mayweather, Kurt Schaffer, s’était fait remarquer en défendant le fondateur du label Rap-A-Lot (aujourd’hui fermé), J. Prince (55 ans), accusé en 2007 d’avoir commandité le passage à tabac d’un certain Ronnie Bookman dans une salle de sport lui appartenant. Il reprochait à Bookman, propriétaires de 2 labels concurrents, de ne pas vouloir lui céder ses parts d’un studio d’enregistrement. Les poursuites avaient été abandonnées quand il avait été révélé que Bookman avait enfreint la loi et fait des fausses dépositions dans une autres affaires l’opposant à J. Prince pour un différend portant sur une somme de 10 millions de dollars. J. Prince, qui serait – selon les rumeurs – habitué à faire usage de la violence, est également connu pour avoir été le médiateur dans le clash entre Drake et Pusha T.