L’album mythique de Dr. Dre, The Chronic, sorti en 1992, va enfin être disponible sur toutes les plateformes de streaming…

Nuthin But A ‘G’ ThangLet Me Ride, Rat-Tat-Tat-Tat ou encore Deeez NuuutsTant de titres – absent du marché du streaming – qui seront disponibles sur la majorité des plateformes de streaming à partir du 20 avril 2020 (le 20/4). La date n’a pas été choisie au hasard puisque le 4/20 (qui en anglais est un code qui désigne le marché du cannabis) est un jour dédié à la plante aux effets psychotropes, tout comme le titre de ce 1er projet solo de Dr. Dre.

Chris Taylor, directeur d’Entertainement One (société de distribution anglophone de musique) qui va permettre de remédier à cette absence en gérant la mise en ligne de The Chronic, a fait une déclaration qui donne tout son sens au travail du producteur légendaire – qui a donné son accord – dont ce 1er album, classique parmi les classiques, est sorti sur le label tout aussi légendaire, Death Row Records. Une structure controversée, pour ses méthodes de travail et l’utilisation de la violence, créée et dirigée par l’incontournable Suge Knight (auquel s’est associé Dr. Dre), qui aura marqué l’histoire de la musique en popularisant un genre (le gangsta rap), mais aussi des artistes phares (de Snoop Dogg à 2Pac…). Ainsi, Chris Taylor s’est félicité de diffuser les œuvres de Death Row, dont The Chronic fait partie : “Travailler avec le catalogue de Death Row c’est comme bosser avec celui d’Elvis, Chuck Berry ou les Beatles […] Ces œuvres doivent être entendus par tous les amoureux de musique. Nous sommes tellement heureux que Dr. Dre ait ouvert la porte pour que chacun puisse témoigner de la brillance de ce disque fondateur.

Dr. Dre feat. Snoop Dogg – Nuthin’ But A ‘G’ Thang :

Rappelons aussi qu’en début d’année, Dr. Dre fut honoré pour son incroyable carrière la veille des Grammy Awards lors de la 13ème édition des Producers & Engineers Wing. Il déclarait plein de modestie dans un discours de soir-là : “Tout au long de ma carrière, je n’ai rien fait de moi-même. Ma carrière a été une longue collaboration. Je voudrais remercier tous les artistes avec lesquels j’ai travaillé et qui m’ont fait confiance pour leur carrière. En fait, je n’aurais pas été là sans eux, point final. J’aimerais aussi remercier tous les musiciens, producteurs et ingénieurs du son incroyables avec lesquels j’ai travaillé dans le passé […] J’ai orchestré ma vie de façon à n’avoir que de l’amour autour de moi”.

the chronic-cover-drdre

À LIRE AUSSI: Eminem, Snoop Dogg, Kobe Bryant… dans un doc sur la culture hip-hop sur Netflix ! [Teaser]

The Chronic dans la légende

The Chronic de Dr.Dre est véritablement un album fondateur. AAprès le parcours N.W.A et des membres du groupe, il est l’une des premières œuvres majeures de la West Coast, et a permis de mettre en lumière, à plus grande échelle, ce côté des Etats-Unis, alors que l’attention se portait alors plus sur New York. Cet album très gangsta rap et l’avènement des sonorités G-Funk, on conquit l’Amérique. Grosses basses ronronnantes, nappes de synthés et des samples de P-Funk, pour porter des lyrics rues ou crues, entre références au lifestyle de la west coast, aux émeutes de Los Angeles (en 92), au passage à tabac de Rodney King, ou quelques piques à Eaze-E, la recette fait mouche. Il permettra aussi au label Death Row de prendre ses marques et de gagner en crédibilité. Mais cet opus de 16 tracks, telle une rampe de lancement, mettra en avant des artistes qui deviendront pour certains des légendes, à commencer par Snoop Dogg, qui se lancera en solo avec Doggstyle, l’année suivante, en 1993. Sans oublier Nate Dogg ou encore Warren G.

Dr. Dre – The Chronic :

L’album, sorti le 15 décembre 1992, recevra un accueil critique très positif, et c’est peu dire. Cela se ressentira aussi commercialement. Il passera 8 mois dans le Billboard 100 et sera certifié triple disque de platine, près d’un an plus tardThe Chronic fait partie des 500 Best Album Of All Time du magazine Rolling Stones.

À LIRE AUSSI: Dr. Dre : son manoir en vente pour 5,25 millions de dollars ! [Photos]