Très impliqué dans la lutte contre le Covid-19 depuis le début de la crise, Booba commence à imaginer l’après. Le constat est sérieux. Le suite va être difficile, le système a montré ses limites !

Critique du système et de l’industrie de la musique, constat d’un changement qui doit nous ouvrir les yeux sur la réalité et notre entourage, réflexion sur le lendemain de crise et l’avenir de la plenète…  Booba a posté sur Instagram, ce 18 avril, un message dans lequel il se désolait de la tournure qu’allait prendre les choses à cause de cette crise du Coronavirus, autant qu’il se réjouissait du chaos qui allait inspiré les siens. Il ne s’agit pas d’être visionnaire mais d’ouvrir les yeux. L’entertainment a disparu, plus de concerts plus de Champions league, plus de villa des culs brisés… Du coup on se retrouve face au vrai monde, celui qu’ils contrôlent. Vous le trouvez comment? Vous vous rendez compte de qui est qui, qui sert à quelque chose, qui est une balance, qui aurait été un collabo en temps de guerre ( vraie guerre ). Profitez-en pour faire le tri autour de vous. Quand ca va repartir ca sera sans pitié. Le chaos inspire la piraterie, pour nous ce sont juste de nouvelles vagues, peu importe leur taille, peu importe leur force, nous sommes en mer.” Un message qui accompagnait une vidéo d’une interview où un journaliste exprimait son étonnement de découvrir un rappeur écolo, inquiet par exemple des changements climatique. Booba, qui depuis le début de cette crise du Coronavirus s’implique pour appeler au respect des mesures de confinement ou au soutien du personnel médical, passe aujourd’hui une autre étape, en envisageant le lendemain de crise et la nouvelle société qui va se dessiner, et qui risque d’être encore plus dure que celle qu’on a connue… Toutefois, en jouant sur l’image des pirates en mer qui suivent leur dessein coute que coute, il affirme que lui et sa “piraterie sont prêts à affronter le tur-fu ! D’ailleurs, il lâchait quelques heures après, toiujours sur Insta , un extrait d’un titre inédit

À LIRE AUSSI: Rohff réagit à l’attitude de 6ix9ine depuis sa sortie de prison !

Rohff répond…

Mais la position de Booba n’a pas laissé indifférent Rohff. En postant de façon anodine, sur Twitter, une punchline de son morceau Testament 2, extrait de son dernier album, Surnaturel, on a comme l’impression qu’Housni réagit en réponse au message de Booba. Quelques heures seulement après ce post où le Duc évoquait les limites de ce système dont nous étions tributaires : Du coup on se retrouve face au vrai monde, celui qu’ils contrôlent”, il semblerait qu’Housni ait choisi de rappeler à Kopp  qu’il a largement profiter du système qu’il critique