Visiblement très tendu par les mesures de confinement lié au coronavirus, Lil Xan a été transporté à l’hôpital suite à une crise de panique.

Décidément, certaines conséquences du Covid-19 peuvent s’avérer très surprenantes, même quand on est un artiste à succès. C’est ainsi que plusieurs médias américains ont rapporté en début de journée le transfert à l’hôpital de Lil Xan. Pas en raison d’une quelconque crainte d’infection du rappeur californien, mais bien parce qu’il a fait une crise de panique. Visiblement très anxieux et pris d’hallucinations alors qu’il se trouvait chez sa mère, le rappeur a lui-même confirmé qu’il avait été victime d’une crise de panique avant d’être pris en charge rapidement par le personnel hospitalier. Il y a plusieurs jours, il avait d’ailleurs évoqué sa fatigue et son ennui durant cette période de confinement.

Un message d’apaisement

Rapidement rétabli, Lil Xan a profité de cette petite frayeur pour s’offrir un moment de réflexion sur sa carrière et son ascension très rapide. Très critiqué pour sa musique et ses frasques, le jeune homme de 23 ans a ainsi tenu à remercier ses supporters tout en souhaitant la meilleure santé possible pour tout le monde. Un message positif de l’un des enfants terribles du rap américain, figure de “l’émo rap ” outre-Atlantique, et dont le nouvel album a été reporté en raison de la crise sanitaire qui frappe violemment les Etats-Unis.