Plus de 5 mois après son décès, les proches de Juice WRLD ont dévoilé cette nuit, comme ils l’avaient annoncé, le 1er morceau posthume de l’artiste de Chicago.

Le 8 décembre dernier, le rap américain était une nouvelle fois endeuillé après l’annonce du décès de Juice WRLD. De retour d’un voyage en Californie avec plusieurs membres de son équipe, le rappeur originaire de Chicago, âgé d’à peine 21 ans, avait succombé à une overdose de codéine mais aussi d’oxycodone, un puissant antalgique détourné en drogue. A la suite de cette nouvelle, sa mère s’était publiquement exprimée et avait affirmé son souhait que la mort de son fils puisse servir d’exemple aux jeunes consommant de la drogue et qui mettent chaque jour leur vie en danger.

À LIRE AUSSI: La mère de Juice Wrld s’exprime pour la 1ère fois et évoque ses addictions

Un nouvel album cette année ?

Du côté artistique, ses plus proches collaborateurs se sont évidemment rapidement mobilisés afin de réunir les différents éléments produits par Juice WRLD et qui n’avaient pas encore été exploité, afin d’honorer au mieux sa mémoire. Il faut dire que malgré son jeune âge, le garçon était hyper-productif et avait ainsi sortir près de 13 projets en moins de 5 ans. Un travail et un univers qui lui valaient d’ailleurs le statut de très grand espoir du rap américain, consacré notamment par l’immense succès de son titre Lucid Dreams.

Et alors que Lil Bibby, qui travaillait avec Juice WRLD au sein de son label, a confirmé il y a peu la sortie imminente d’un album posthume de son ancien protégé, le 1er single du rappeur depuis son décès, produit par Nick Mira, a été dévoilé cette nuit. En plus d’être disponible sur les plateformes de streaming, un clip est également venu accompagner cette sortie. Tandis qu’il évoque ses addictions, ses doutes et son état d’esprit, on retrouve ainsi le rappeur chez lui, en studio (avec Trippie Redd et J. Cole notamment) ou sur plusieurs concerts qu’il donnait. La 2ème partie se veut elle être une bande-dessinée dans laquelle il combat plusieurs démons avant de s’envoler vers les cieux, non sans avoir contemplé quelques secondes la terre depuis l’espace…

Juice WRLD – Righteous :