Azriel Clary, qui a vécu pendant 5 ans avec R. Kelly en compagnie d’une autre jeune femme, s’est livrée en détail dans une vidéo sur ce qu’elle avait vécu auprès de l’artiste, actuellement emprisonné non loin de Chicago.

Il y a peu, R. Kelly faisait à nouveau parler de lui alors qu’il avait effectué une demande afin d’être remis en liberté provisoirement, par crainte d’être infecté par le Covid-19. Finalement, face aux craintes de pression sur des témoins de la part du chanteur ou d’une tentative d’évasion à l’étranger, la justice avait refusé sa demande, au contraire du sort réservé à 6ix9ine, qui a lui été libéré par la justice new-yorkaise. Une décision qui n’a finalement rien d’illogique quand on connaît le passé de l’auteur du classique I believe I can fly, qui a plusieurs fois menacé certains éléments-clés l’accusant entre autres d’abus sexuels sur mineurs.

À LIRE AUSSI: R.Kelly : la justice refuse sa demande de libération conditionnelle

Azriel Clary prend la parole

Et tandis que R. Kelly est donc toujours derrière les barreaux, l’une de ses dernières ex-petite amie, Azriel Clary, a décidé de prendre la parole dans une vidéo diffusée sur sa chaîne YouTube. En couple avec le chanteur en même temps que Jocelyn Savage, une autre jeune femme avec qui elle avait défendu fermement Kelly à l’occasion d’une interview télévisée en mars 2019, Clary a radicalement changé son fusil d’épaule. Après avoir évoqué Aaliyah, qu’elle décrit comme la 1ère victime de l’artiste, celle qui avait connu l’artiste a ses 17 ans n’a pas hésité à enfoncer encore un peu plus ce dernier, expliquant ainsi vouloir se libérer de ce poids qu’elle porte depuis de longues années : “Je vais tout vous dire, tout ce que j’ai vécu, tout ce que j’ai vu, tout ce que j’ai enduré pendant les cinq dernières années. Mon objectif n’est pas de me mettre en avant, de dénigrer qui que ce soit, ou de faire en sorte que quelqu’un se sente mal, ni de raconter les secrets de quelqu’un. J’en ai simplement besoin pour guérir, pour avancer. C’est comme ça que je veux guérir, personnellement. Beaucoup de choses me sont arrivées dans le passé, et je suis prête à tout mettre derrière moi, le bon, le mauvais, le moche… Beaucoup de gens ont fabriqué mon histoire, et il est temps que nettoyer mon nom (…) Je ne suis pas la raison de pourquoi mon ex est en prison. Il y est à cause de lui même et de ses actions. Autant dire que sa collaboration avec la police, à qui elle a finalement accepté de se confier afin de participer à la condamnation de R. Kelly, risque d’être déterminante dans ce dossier…