Chaque semaine, découvrez notre sélection des 5 clips rap et R&B sortis ces derniers jours aux US… Au programme aujourd’hui, on retrouve Lil Wayne avec un double clip de skatteur qui réunit 2 morceaux Piano Trap et Not Me, le solitaire John Redcorn de SiR, le percutant Can’t Stop de DaBaby, la quarantaine publique de G-Eazy et Jack Harlow dans Moana, et l’hommage de The Game à Kobe Bryant et Nipsey Hussle dans Welcome Home.

 

  • Lil Wayne – Piano Trap & Not Me :

Les 2 morceaux Piano Trap et Not Me se retrouvaient dans son album Funeral, sorti le 31 janvier 2020. Ce 13ème projet studio qui est monté en haut du Billboard, s’était vendu à 139 000 exemplaires en seulement une semaine d’exploitation. Dans ce clip réalisé par Ricky et Willys, le rappeur de 37 ans passionné de skateboard tente ses plus belles figures sur la planche, tout comme il avait pu le faire beaucoup plus timidement dans la vidéo de My Homies Still en 2013 avec Big Sean, puis dans celle de 7 minutes, Sorry For The Sk8 en 2018. Ici, Piano Trap s’organise en 2 parties produites par Mannie Fresh. Des beats différents et une manière de rapper changeante. Puis vient Not Me, où Lil Wayne prouve qu’il est bien vivant. Durant 7 minutes, l’interprète de A Milli montre à nouveau ses talents de skateur. Le natif de Louisiane, Lil Tunechi n’a définitivement pas qu’une passion…

 

  • SiR – John Redcorn :

Dans un clip animé dirigé par Daniel Russell (qui a bossé avec Cardi B et Offset, Jason Derulo, Gucci Mane ou sur le clip de Missy Elliott, Throw It back) et Dominic Polcino (connu pour son travail sur les séries Les Rois du Texas, Les Simpson ou Rick et Morty), SiR invite les membres du groupe Black Hippy (Kendrick Lamar, Jay Rock, Schoolboy Q, Ab-Soul) dans une version revisitée de King Of The Hill (Les Rois du Texas), une série télévisée d’animation américaine créée en 1997. Le nom du morceau John Redcorn fait référence à un de ses personnages. SiR partage ses peines de cœur et sa solitude, autant dans les paroles qu’à l’intérieur de cette vidéo toute en animation. Il reprend la trame narrative d’un épisode de la série. Le personnage joué par le rappeur, amoureux d’une journaliste, ne pense qu’à cette fille qui se révèle être éprise de lui, mais en couple avec un autre. Seul sur son lit, dans sa voiture, ou au bar, le vide de l’artiste est bien marqué. Autant que dans son album Chasing Summer où Kendrick Lamar apparaît sur le 1er son Hair Down, lui aussi doté d’un clip.

 

  • Dababy – Can’t Stop :

Après avoir dévoilé le clip du featuring Jump avec NBA YoungBoy, DaBaby continue la promotion de son album Blame It On Baby où sont invités Future, Roddy Ricch, ou encore Megan Thee Stallion. Cette fois, il s’agit de mettre en avant le 1er track de l’opus, Can’t Stop. Dans un clip réalisé par Reel Goats, le rappeur vend de la limonade à 500 dollars le verre avec sa fille Run, et a l’air de s’amuser en voiturette de golf. Cette année 2020 marque le carton de l’artiste originaire de Cleveland grâce à ses morceaux écoutés en rafale par des millions d’américains. Son dernier projet s’est placé à la 1ère place du Billboard 200, détrônant l’album After Hours de The Weeknd. Dans le morceau Can’t Stop, DaBaby n’hésite pas à parler de sa réussite et de sa richesse matérielle…

 

  • G-Eazy feat. Jack Harlow – Moana :

Sorti le 29 avril 2020, le clip du featuring entre G-Eazy et Jack Harlow n’a pas attendu l’après-confinement pour se dévoiler. En empilant les FaceTime, les Instragram live, et les messages privés réalisés pendant la quarantaine, la vidéo de Matt Bauerschmidt, Kossisko Konan et Dusty Kessler montre une quantité impressionnante de guests défilant devant l’objectif en écoutant ce nouveau son intitulé Moana. Parmi les invités, on y retrouve Ty Dolla $ign, l’acteur Jamie Foxx, Snoop Dogg, le basketteur Blake Griffin, le producteur Diddy, et tellement d’autres qu’on vous laisse les surprises. Même des actrices porno ont participé au clip, comme Gabbie Carter. L’alchimie est toute trouvée entre Gerald et Jack, qui se calent parfaitement sur l’instru de Zaytoven…

 

  • The Game feat. Nipsey Hussle – Welcome Home :

Dans son album Born 2 Rap qu’il a annoncé comme son dernier, The Game dispose d’une multitude d’invités prestigieux comme Chris Brown, Trey Songz, Ed Sheeran pour ne citer qu’eux. C’est avec le défunt Nipsey Hussle qu’il décide de mettre en images le morceau Welcome Home. Un très beau clip animé qui rend hommage au rappeur, mais aussi au basketteur Kobe Bryant, décédé dans un accident d’hélicoptère plus tôt en 2020. Dans le quartier d’Hollywood, à Los Angeles, The Game assis dans un fast-food rappe sur la production de Bongo, tandis que le joueur des Lakers met ses meilleurs paniers, et Nipsey Hussle se tient sur un toit. The Game tente quelques tirs avec Black Mamba. Un univers travaillé et fabriqué de toute pièce en image 3D façon origami…