Alors qu’elles avaient demandé l’égalité salariale avec l’équipe nationale masculines, la requête des footballeuses américaines a été rejetée. De quoi faire réagir la capitaine Megan Rapinoe

Voilà une annonce qui va déplaire aux championnes du monde 2019 de football féminin ! Vendredi, la justice américaine a rejeté l’idée d’une égalité de rémunération entre hommes et femmes dans le football aux Etats-Unis… Alors qu’elles sont doubles championnes du monde, de football, les joueuses des Etats-Unis ont annoncé la semaine dernière mériter une augmentation de salaire et ont demandé qu’il soit à la hauteur de leurs homologues masculins en poursuivant la Fédération de soccer américain.  Une démarche soutenue par l’ancien vice-président et candidat démocrate pour les prochaines élections américaines, Joe Biden. Cependant, le juge Gary Klausner responsable du dossier, a expliqué que les joueuses avaient refusé un accord précédent qui leur auraient permis d’avoir les mêmes avantages que l’équipe nationale masculine. “L’historique des négociations entre les parties démontre que l’équipe féminine a rejeté une proposition pour être payée sur la même base salariale que l’équipe masculine. Cette dernière a renoncé à des primes plus élevées en guise d’avantages, parmi lesquels, rémunération de base plus élevée et la garantie d’un plus grand nombre de joueuses sous contrat. a-t-il déclaré.

Megan Rapinoe réagit

L’annonce concernant ce rejet a particulièrement fait réagir la double championne du Monde et capitaine de l’équipe américaine, Megan Rapinoe. Sur Twitter, l’ancienne joueuse de l’OL à déclaré : “Nous ne cesserons jamais de nous battre pour l’égalité”. Molly Levinson, la porte-parole des joueuses, c’est elle aussi indignée quant à la décision en précisant que le jugement serait porté en appel :Nous sommes choqués et bouleversés par la résolution actuelle, mais nous ne cesserons pas notre travail ardu pour l’égalité des salaires”. Cette dernière a publié dans un communiqué un message clair répondant au seul principe d’équité : “Nous avons confiance en nos arguments et nous tenons fermement à notre conviction que les filles et les femmes qui pratiquent ce sport ne doivent pas être considérées comme moins importantes uniquement en raison de leur sexe. Pour information, les champions du monde allemands de 2014 ont reçu de la part de la FIFA, 35 millions de dollars, les Français champions du monde 2018 en avaient eux touchés 38 millions. Concernant les américaines ces dernières n’ont touché au total seulement 6 millions pour les 2 titres réunis consécutivement…

megane rapinoe
Megan Rapinoe