Alors qu’il avait signé une prolongation de contrat à Angers, Farid El Melali s’est mis dans l’embarras, et se retrouve devant la justice…

Le SCO d’Angers vit une saison difficile, et pas forcément à cause de sa 11ème place au classement de Ligue 1. En début d’année 2020, le président du club de football, Saïd Chabane, était mis en examen pour agressions sexuelles. 4 salariées ou anciennes employés du club ont porté plainte contre lui. L’homme nie les faits et se prépare à sa défense. Cela l’a obligé à nommer un président-délégué, Fabrice Favetto-Bon, qui devrait prendre ses fonctions le 29 mai. Quelques mois plus tard, l’équipe angevine fait encore parler d’elle, et cette fois par l’intermédiaire d’un de ses joueurs.

À LIRE AUSSI: Ligue 1 : le PSG champion de France, l’OM retrouve la Ligue des Champions

Une prolongation de contrat gâchée

Farid El Melali, ailier droit rattaché à l’équipe d’Angers, a signé récemment une prolongation de contrat jusqu’en 2023. Mais le club ne s’attendait pas au dérapage du joueur.

L’international algérien de 22 ans a été interpellé par les policiers ce lundi 4 mai à 22 h 50, puis placé en garde à vue jusqu’en fin d’après-midi du jour suivant. Le footballeur a été arrêté pour exhibition sexuelle. Dans la cour de son immeuble, le jeune joueur se serait adonné à une masturbation devant le domicile d’une voisine. Cette dernière a déposé plainte. Farid El Melali a, pour sa part, reconnu être l’auteur des faits qui lui sont reprochés.

Le footballeur récidiviste

Quelques semaines plus tôt, il aurait commis des faits similaires, mais n’avait pu être identifié par la victime. Remis en liberté après quelques heures de garde à vue, Farid El Melali sera jugé dans le cadre d’une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité. Il admet que sa conduite était inappropriée, et qu’il ne ciblait personne pensant être seul dans cette cour, a déclaré son avocate. Il encourt une amende. Son club qui a pris connaissance de l’affaire, attend la décision de justice pour prendre ses dispositions vis à vis de son joueur. Si le joueur arrive à remonter la pente, ce sera non sans difficulté pour un début de carrière qui s’annonce compliqué.