Tandis que la France a annoncé la semaine dernière la fin de ses championnats professionnels de football, la Ligue allemande a fixé la reprise de la Bundesliga au 15 mai.

Les amateurs de football du monde entier vont enfin pouvoir retrouver leur sport préféré. Comme c’était à l’étude depuis plusieurs semaines, les clubs et la ligue de football allemande sont parvenus ce mercredi 5 mai à un accord avec la chancelière Angela Merkel afin de relancer prochainement la Bundesliga. Quelques heures après seulement, ils ont confirmé à travers un communiqué envoyé aux clubs avoir choisi la date du 15 mai pour relancer le championnat : “Après évaluation de tous les arguments, la présidence de la DFL a décidé aujourd’hui de reprendre la compétition en Bundesliga 1 et 2 à partir du 15 mai”. Une décision qui peut paraître prématurée mais qui sera évidemment accompagnée de mesures très strictes, à commencer par l’absence de public dans les tribunes des stades.

La condition physique des joueurs, principale interrogation

Au-delà des risques de contamination entre les joueurs, qui seront minimisés par des tests individuels, leur condition physique pourrait forcément poser problème, eux qui n’ont pas joué et s’entraînent seuls depuis la mi-mars. Si certains clubs avaient d’ailleurs appuyé sur ces arguments pour demander une reprise la semaine suivante, l’avis général a donc été suivi. Et justement, les entraînements collectifs devraient reprendre dès la semaine prochaine si l’on en croit les déclarations du président du Bayern Munich, Karl-Heinz Rummenigge : “Nous devons tous nous efforcer de reprendre le plus vite possible. Toutes les conditions sont réunies, nous avons l’approbation. L’équipe pourrait reprendre l’entraînement à 100% la semaine prochaine”. Evidemment, les chiffres d’audience en Allemagne et même dans le monde entier risquent d’être particulièrement élevés pour célébrer le 1er retour d’un championnat majeur de football depuis le début de l’épidémie…