Quelques jours après l’apparition de rumeur évoquant une possible vente de l’OM, un site italien affirme que l’homme d’affaires saoudien al-Walid Bin Talal serait intéressé.

Vendu en 2016 à l’américain Franck McCourt, l’Olympique de Marseille espérait retrouver rapidement les sommets du football français tout en réussissant à dégager des bénéfices grâce à la vente de joueurs. Malheureusement, malgré quelques grosses acquisitions et des résultats loin d’être mauvais, avec notamment une finale d’Europa League perdue contre l’Atlético Madrid, le plan ne s’est pas tout à fait déroulé comme prévu. Néanmoins, la 2ème place du championnat (synonyme de qualification en Ligue des Champions) obtenue il y a peu, suite à l’arrêt de la Ligue 1, pourrait définitivement relancer le projet olympien. Reste que le propriétaire Franck McCourt aurait selon divers journalistes fait le choix de vendre le club en raison de pertes financières importantes.

À LIRE AUSSI: L’OM déjà vendu en raison d’une situation financière critique ?

La rumeur saoudienne

Autant dire que tout est actuellement réuni pour les rumeurs fleurissent de toute part. C’est ainsi que ce mercredi, le site italien TMW évoquait l’intérêt d’un homme d’affaires saoudien, al-Walid Bin Talal, qui sera prêt à mettre 250 millions d’euros sur la table afin de récupérer l’OM. Une possibilité saoudienne évoquée depuis plusieurs années et qui paraît forcément envisageable, l’Arabie Saoudite pouvant souhaiter de venir concurrencer son ennemi intime, le Qatar, propriétaire du PSG. Evidemment, il n’aura pas fallu bien longtemps pour que les supporters réagissent, apparaissant dans l’ensemble enthousiastes à l’idée de voir un riche investisseur prendre le contrôle du club.

Néanmoins, comme l’a affirmé le journaliste Manu Lonjon à l’occasion d’un live, la situation de l’homme d’affaires pose problème puisqu’il se trouverait actuellement assigné à résidence et serait en disgrâce avec le prince héritier Mohammed ben Salmane : “Je ne crois pas du tout que ce soit vrai. L’homme en question, al-Walid Bin Talal, qui est immensément riche, a de gros soucis avec le gouvernement d’Arabie saoudite et il est en conflit ouvert au point qu’on lui a déjà bloqué une grande partie de ses actifs (…) Actuellement, étant donné qu’il est assigné à résidence et qu’il ne peut pas quitter l’Arabie saoudite, je ne vois pas pourquoi il achèterait un club alors qu’il ne peut pas discuter. De ce que je sais moi, c’est faux. Quand j’ai demandé, on m’a dit que c’était impossible”.  L’emballement massif des supporters de l’OM était donc peut-être un peu prématurée…