Tandis que l’UFC 249 se déroulait cette nuit à huis clos en Floride, Justin Gaethje est parvenu à battre Tony Ferguson pour s’offrir un futur combat contre Khabib. Francis Ngannou a lui écrasé en quelques secondes Jairzinho Rozenstruik.

Après de longues semaines de doutes, d’annonces et d’annulations, Dana White a finalement réussi son pari. Comme il l’avait promis, l’UFC 249 s’est bel et bien déroulé cette nuit, à Jacksonville, dans un Etat de Floride qui fut le 1er a autoriser le sport professionnel à reprendre. L’occasion pour tous les fans de sports de combat d’assister au 1er évènement de la fédération de MMA depuis le début de l’épidémie, un show forcément un peu particulier puisqu’aucun spectateur n’était autorisé dans la salle.

Tony Ferguson, la déception

Une ambiance particulière qui n’a pas visiblement pas gêné Justin Gaethje, qui arrivait dans la peau de l’outsider face au champion intérimaire des poids-légers, Tony Ferguson. Face à “El Cucuy”, Gaethje s’est ainsi révélé bien mieux préparé que son adversaire et a réussi à amener ce dernier dans un 5ème round au cours duquel il a fait parler sa puissance et s’est imposé par arrêt de l’arbitre. Une double-victoire pour “The Highlight” qui, en plus de s’offrir la ceinture de champion intérimaire, est également devenu le Challenger Numéro 1 à Khabib Nurmagomedov, l’actuel champion de la catégorie. Un combat qui devrait avoir lieu dans les prochains mois et promet forcément d’être très chaud, dans l’une des catégories les plus fournis en très gros talents de l’UFC actuellement…

Cejudo se balade… et annonce sa retraite

Dans le co-main event de la soirée, le champion des poids coqs Henry Cejudo n’a pas tremblé face à Dominick Cruz, s’imposant par KO au cours de la 2ème reprise. Une victoire nette et sans bavure qui a pourtant précédé une annonce inattendue de la part du vainqueur (et champion depuis août 2018), qui a ainsi annoncé sa retraite. A 33 ans, celui qui a également été champion olympique de lutte à Pékin, en 2008, souhaite pouvoir se consacrer pleinement à sa famille. Une décision pleine de sagesse pour un combattant accompli qui pourra se targuer d’avoir eu une carrière pleine et couronnée de succès.

Ngannou, toujours plus proche du titre poids lourds

Enfin, Francis Ngannou renforce encore un peu plus son statut de principal adversaire au champion de la catégorie poids lourds Stipe Miocic. Opposé au surinamien Jairzinho Rozenstruik, le combattant camerounais n’a eu besoin que de 20 secondes pour envoyer son adversaire au tapis, un scénario qui se répète puisque ses 3 derniers combats, tous victorieux, s’étaient conclus en moins d’1 minute 30 à chaque fois. Un succès de plus et un statut de monstre de sa catégorie qui devraient lui permettre d’obtenir enfin un nouveau combat pour la ceinture. A 33 ans, Ngannou paraît en tout cas prêt à conquérir le titre ultime…