Aux Etats-Unis, un nouveau scandale a éclaté depuis qu’une ambulancière noire-américaine a été abattue chez elle, alors qu’elle dormait auprès de son conjoint…

Après l’affaire Ahmaud Arbery et les multiples cas d’hommes noirs abattus par la police dans des circonstances plus que douteuses aux Etats-Unis, une autre affaire datant d’il y a 2 mois du côté de Louisville, vient de ressurgir. Provoquant l’incompréhension et la colère des citoyens, les autorités ne comprennent toujours pas comment une telle chose a pu se produire… L’AFP a rapporté que Breonna Taylor, une ambulancière des services d’urgence de 26 ans, passait la nuit auprès de son conjoint dans leur appartement de Louisville dans le Kentucky, quand les faits se sont produits. Cette nuit du 13 mars, peu avant une heure du matin, d’après l’avocat de la famille, la police a fait irruption au domicile de la jeune femme en forçant la porte d’entrée avant de s’introduire dans l’habitation. Dans la précipitation, les forces de l’ordre auraient alors tiré sur la jeune femme, qui a reçu au moins 8 balles. D’après le site d’informations NBC News, plus de 20 coups auraient été tirés. Pensant à un cambriolage, Kenneth Walker, le conjoint de la défunte, aurait alors ouvert le feu sur les policiers pour se défendre. Ce dernier a été arrêté et accusé d’agression et tentative de meurtre sur des agent des forces de l’ordre.

Kenneth Walker

La police tente de se défendre…

D’après le rapport de la police de Louisville, les agents auraient frappé à plusieurs reprises, avant de pénétrer dans l’appartement pour une perquisition dans une affaire de drogue. D’après le lieutenant Ted Eidem, Kenneth Walker aurait saisi une arme (il détenait un permis de port d’arme) et commencé à tirer sur la police (blessant un officier) dès son entrée, entraînant la réponse armée des policiers. Concernant la perquisition, ce dernier reconnaît qu’une erreur a été faite. En effet, la police aurait été à la recherche d’un individu, Jamarcus Glover, qui était apparemment déjà en garde à vue…

Kenneth Walker

Ça chauffe sur les réseaux !

Les internautes choqués et en colère devant la situation ne se sont pas fait prier pour exposer leur point de vue, et surtout leur mécontentement sur les réseaux sociaux. Le mouvement Black Lives Matter qui défend la cause noir-américaine, notamment face aux exactions de la police, a réagi sur Twitter : “#BreaonnaTaylor était une de nos professionnelles de santé nous aidant à travers cette pandémie. Mais alors qu’elle aidait à sauver des vies, la police a pris la sienne violemment.” Depuis les faits et tandis que ses proches attendent des réponses de la part de la police, un hashtag #JusticeForBreonnaTaylor a été créé sur les réseaux pour se rappeler de la défunte et soutenir sa famille, ainsi que son conjoint…