Sur Instagram, Roméo Elvis, nommé il y a quelques mois égérie de Lacoste, à présenté quelques pièces de la nouvelle collection Printemps/Eté de la marque, dont il sera le visage.

Véritable amoureux de Lacoste, à qui il a fait du pied pendant très longtemps dans ses morceaux ou ses clips, Roméo Elvis a sans aucun doute accompli l’un de ses rêves l’an dernier en apprenant que la marque au crocodile souhaitait en faire l’un de ses ambassadeurs pour ses prochaines collections. Ainsi, tandis que Moha La Squale a dessiné une collection qui s’est révélé être un très gros succès, Roméo Elvis apparaît lui comme le visage de la marque pour sa nouvelle collection Printemps/Eté 2020. L’artiste belge a justement dévoilé sur ses réseaux sociaux un cliché pris lors d’un shooting organisé par Lacoste, sur lequel on le voit habillé d’un jogging écru et d’un polo à manches longues vert. En légende de la photo, il explique également que l’ensemble des pièces seront révélées très prochainement, tout en écrivant que “le forcing paie toujours”, référence à son attente avant de pouvoir collaborer avec la marque créée par l’ancien tennisman René Lacoste en 1933.

Le rap, toujours plus proche de la mode

Comme Roméo Elvis ou Moha La Squale, nombreux sont les rappeurs francophones à avoir travailler avec des marques ces dernières années. De Hamza à S.Pri Noir en passant par Jul, beaucoup sont invités par de grandes enseignes à les représenter ou même à dessiner des collections. D’autres ont carrément lancé leur structure, à l’image de Nekfeu (Seine Zoo), Orelsan (Avnier), PNL (QLF) ou encore Booba -évidemment-, d’abord avec Ünkut puis avec DCNTD désormais. Plus que jamais, les rappeurs français ont la côte, preuve que les temps ont définitivement changé…