Alors que des rumeurs circulent à son sujet depuis plusieurs mois, Gunna a tenu à y répondre lors d’une interview qu’il a donné à The Breakfast Club.

En pleine promotion de son nouvel album Wunna qui sortira ce vendredi 15 mai et sur lequel il a notamment convié Travis Scott, Lil Baby, Young Thug ou encore Roddy Ricch, Gunna a aussi voulu en profiter pour clarifier certaines choses. A l’occasion d’un entretien qu’il a accordé à Charlamagne Tha God pour The Breakfast Club, le rappeur originaire de Collège Park, non loin d’Atlanta, n’a pas hésité à répondre aux questions de l’animateur sur des accusations de collaborations avec la police qui circule à son sujet depuis décembre. Des suspicions apparues au grand public lorsque des internautes ont retrouvé un reportage dans lequel le jeune Gunna, âgé seulement de 17 ans à l’époque, évoquait l’affaire du meurtre d’une jeune femme. Une affaire dans laquelle l’un des membres de sa famille était accusé, à tort selon lui.

Gunna donne sa version des faits

Une séquence longue de quelques minutes tirée, selon les internautes l’ayant diffusé, de l’émission Crime Stoppers, qui mettait en avant des gens œuvrant pour l’arrestation de criminels en liberté. S’il reconnaît avoir participé à ce reportage, il nie être passé dans cette émission et affirme n’avoir jamais balancé personne : “Oui, c’est moi (dans la séquence), mais ce n’était pas dans Crime Stoppers. Je ne sais pas ce que ces mecs veulent parce que je n’étais pas dans l’émission. Alors un mec arrive, dit que j’ai balancé… Qui ? Je n’ai jamais jamais été dans ce cas”. Son cousin se trouve d’ailleurs toujours en prison aujourd’hui, où il effectue une peine de prison à vie pour ce fameux meurtre dont il est accusé…